Info culture, France info

"La belle saison" : film d'époque et d'actualité

Les années 70 et le féminisme sont à l'honneur dans le nouveau film de Catherine Corsini, "La belle saison", qui sort aujourd'hui, avec à l'affiche Cécile de France et Izia Higelin. Une toile de fond politique donc, pour un film qui est avant tout un grand mélo lumineux et émouvant.

(La belle saison - Izïa Higelin, Cécile de France.)

Au coeur de "La belle saison", il y a une histoire d'amour passionnée et passionnelle, solaire et sensuelle, entre deux jeunes femmes. L'une, incarnée par Izia Higelin, est provinciale et se sait homosexuelle depuis longtemps. L'autre, incarnée par Cécile de France, est une militante féministe et parisienne qui va se laisser surprendre par ses nouveaux désirs. Et toute la réussite du film est là, dans la manière qu'a Catherine Corsini de rester du coté des sentiments et de leur complexité, de baigner son film d'énergie et de lumière, pour mieux replonger dans une époque, ses combats pour l'égalité, son militantisme joyeux, ses préjugés aussi sur les femmes et l'homosexualité, et de signer au fond un film toujours d'actualité, une sorte de mélo militant, qui rappelle forcement, Catherine Corsini le reconnait,  celui d'Ang Lee qui racontait la liaison secrète de deux cow-boys américains dans l'Amérique des années 60 :

"Je me suis dit que les femmes n'avaient pas un "Brokeback mountain", ce film qui était aussi daté, qui était un mélo, et je voulais montrer les sentiments mais aussi montrer que se libérer prend du temps, que le chemin est long, mais qu'il y a de l'espoir et qu'on ne peut pas revenir en arrière. C'est vrai qu'il y a une espèce de régression, tous les discours qu'on a entendus sur le mariage homosexuel, le droit à l'avortement remis en cause en Espagne, tout cela fait que j'ai eu envie de montrer tout ce qu'on devait aux femmes et au féminisme."

 

 

(La belle saison - Izïa Higelin, Cécile de France.)