Culture d'été. Wet Leg, deux Anglaises à l'assaut de la Route du Rock

écouter (2min)

Le festival La Route du Rock bat son plein jusqu'au samedi 20 août à Saint-Malo, avec à l'affiche jeudi 18 un groupe très attendu, formé par deux jeunes femmes qui renversent tout sur leur passage depuis le début de l'année : Wet Leg.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Hester Chambers et Rhian Teasdale, les deux fondatrices du groupe Wet Leg. (Hollie Fernando)

C'est ce qu'on appelle un titre viral. Quand une chanson rencontre un écho soudain, inattendu, porté souvent aujourd'hui par les réseaux sociaux, et qui s'amplifie sur la piste de danse. Voici ce qui est arrivé à ce titre, Chaise Longue, au printemps 2021.

Depuis, on a appris à connaître Hester Chambers et Rhian Teasdale, les deux jeunes femmes à l'origine de Wet Leg. Leur provenance déjà : l'île de Wight, pas banal. Leur credo rock et leurs chansons remplies de second degré ensuite, comme dans leur deuxième tube, Wet Dream, l'histoire d'un rêve mouillé chanté ici sur la scène du festival de Glastonbury en juin dernier.

Car Wet Leg est un véritable phénomène mondial. La France aurait dû les rencontrer il y a un an aux Trans Musicales de Rennes mais elles avaient dû renoncer, comme pour les Eurockéennes début juillet. Pendant ce temps, leur succès a foudroyé les Etats-Unis.

À la Route du Rock ce jeudi soir, après le Cabaret Vert hier soir, Wet Leg jouent a priori en terrain conquis, leur premier album sorti en avril ayant confirmé tout leur talent et leur énergie. Assurément l'une des belles découvertes de cette année.

Wet Leg, en concert à la Route du Rock le 18 août, puis le 27 octobre à Strasbourg et le 9 novembre à Paris (Elysée Montmartre).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.