Info culture, France info

Connaissez-vous Amory Clay ?

Revoilà William Boyd, l'écrivain britannique s'amuse une fois de plus à changer de sexe et à brouiller les pistes entre fiction et réalité.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(William Boyd © Maxppp)

Connaissez-vous Amory Clay née en Ecosse en 1908 ? Pionnière de la photographie au féminin, femme libre, prise dans les tourbillons du XXème siècle, dont le père qui ne s'est pas remis de la première guerre mondiale l'a embarquée dans un suicide raté, qui a connu le Berlin décadent des années trente, couvert l'avancée des forces américaines dans l'est de la France en 1944, qui s'est mariée avec un Lord écossais alcoolique et qui a fini sa carrière de photographe pendant la guerre du Vietnam... Voici son autobiographie, écrite par William Boyd à la première personne du féminin, une traversée du XXème siècle, un vibrant hommage aux femmes avant-gardistes.

Amory Clay apparait dans ce livre, il y'a des dizaines de photographies noir et blanc, d'elle, de ses amants, de sa sœur, de son frère, de ses parents. Cela veut-il dire pour autant qu’elle a vraiment existé ? A vous de choisir et finalement peu importe, là où la littérature française se prend la tête pour savoir si on peut ou pas tordre le réel, William Boyd lui s'amuse, rappelez-vous "Nat Tate" en 1998, portrait d'un artiste oublié et pour cause, il l'avait totalement inventé avec la complicité de David Bowie, scandale ! Ce qui est fou ici, c'est que le simple fait de publier des photos au milieu du texte rend le lecteur terriblement crédule. William Boyd signe un roman d’une redoutable efficiacité.

(Les vies multiples d'Amory Clay © Seuil)

 "Les vies multiples d'Amory Clay" de William Boyd, au Seuil.

(William Boyd © Maxppp)