Ils ont fait l'actu, France info

Que devient Micronutris, première entreprise en France à élever des insectes à usage comestible ?

Micronutris a été créée en 2011 près de Toulouse. Trois ans plus tard, ça va plutôt bien et la bonne surprise c'est l'accueil du public. Pas du tout réfractaire à l'idée de croquer un jour un grillon.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Micronutris)

Micronutris a grandi

La start up est passée de quatre à huit salariés. Cette année, la production a été multipliée par dix : une tonne par mois maintenant. L'entreprise toulousaine propose des grillons transformés en poudre ou deshydratés et des vers de farine. Un élevage qui veut s'inscrire dans une filière bio et qui met en avant des arguments écologiques. 

Micronutris a une centaine de clients : des traiteurs, des restaurants essentiellement en France mais aussi en Belgique. On fabrique notamment du chocolat, des biscuits à partir des insectes élevés par Micronutris. Et le jeune chef d'entreprise prend l'exemple de l'un de ces clients. Le restaurant gastronomique l'Aphrodite à Nice. Le menu 100 % insectes proposé sur la carte a de plus en plus d'amateurs. On peut manger entre autre un Croustillant de Grillon au Sarrasin et en dessert Une Rose des sables aux vers de farine.

Micronutris est donc promis à un grand avenir tout comme la nourriture à base d'insectes 

Et on voit peut-être naître sous nos yeux un géant de l'agroalimentaire de demain. Pour l'instant l'avenir de Micronutris passe par une réduction des coûts de production, estime Cédric Auriol. Micronutris y travaille. Aujourd'hui pour la même valeur nutritionnelle, les insectes coûtent sept fois plus que la viande. L'entreprise veut arriver au même coût d'ici trois ans. On va passer de la manipulation à l'automatisation. Mais il faut tout inventer. Il y a peu d'expériences abouties dans ce domaine et ça va donc prendre un peu plus de temps.  Aujourd'hui Micronutris n'est pas encore rentable. Cédric Auriol investit son propre argent dans le projet. Il est par ailleurs négociant en textile. Il cherche des partenaires financiers et il affirme être en passe de les trouver. Micronutris, créée en 2011, a encore une petite longueur d'avance dans un secteur en pleine effervescence. Cédric Auriol voit arriver beaucoup de concurrents sur le marché y compris en France.

(© Micronutris)