Ils ont fait l'actu, France info

Que devient le cycliste Robert Marchand depuis son record du monde de l'heure à 105 ans ?

Début 2017, le cycliste Robert Marchand établit le record du monde de l'heure sur piste de sa catégorie. À l'âge de 105 ans, il parcourt 22,547 km.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Robert Marchand, dans son salon.
Robert Marchand, dans son salon. (RADIO FRANCE / SEBASTIEN BAER)

Le 4 janvier 2017, à 105 ans, Robert Marchand établit un record du monde de l'heure, sur le vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines. Le centenaire parcourt 22,547 km en une heure, ce qui représente une performance mondiale dans la catégorie des plus de 105 ans, qui a été créée spécialement pour lui. Après 90 tours de piste, Robert Marchand  – qui a acheté son premier vélo en 1925 –, reste modeste : "Je ne sais pas si c'est vraiment un exploit mais ça fait quand même plaisir. Je vais continuer sans faire le fou parce qu'à 105 ans, faut pas faire l'idiot !"

Culture physique

Après son record du monde, Robert Marchand a été sollicité par les médias du monde entier, aux Etats-Unis, en Chine, au Japon... le centenaire, qui a déjà couru quatre Paris-Roubaix, huit Bordeaux-Paris et 12 Ardéchoises, ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Dans son petit appartement de Mitry-Mory, en Seine-et-Marne, le centenaire continue à s'entraîner pour se maintenir en forme. "Tous les matins, je fais un peu de culture physique, comme j'ai fait presque toute ma vie. Je fais aussi un peu de home-trainer [vélo d'appartement], environ deux à trois kilomètres. Il ne faut pas se mettre au repos complet parce qu'après, il est impossible de reprendre. Beaucoup de personnes, quand elles sont à la retraite, se mettent à jouer aux cartes ou à regarder la télévision. Eh bien ! elles sont foutues !" s'amuse Robert Marchand qui aimerait bien un jour voir un autre centenaire tenter de battre son record. "Jusqu'à maintenant, y en a pas d'autre ! Vous savez, un jour ou l'autre, tous les records sont battus. Le plus difficile, c'est de vivre cent ans ! Il n'y en a pas beaucoup" rit le centenaire.

Robert Marchand devant ses trophées.
Robert Marchand devant ses trophées. (RADIO FRANCE / SEBASTIEN BAER)

Secrets de la longévité

Robert Marchand a une maxime pour expliquer sa longévité et sa bonne forme. "Il faut user de tout mais n'abuser de rien, répète-t-il, exemples à l'appui. Moi, je n'ai jamais fumé, je n'ai jamais abusé de la boisson non plus. Et les femmes ? La même chose, faut pas en abuser non plus !"

Avant de se passionner pour le cyclisme, Robert Marchand s'est aussi essayé à l'haltérophilie et à la gymnastique. Mais le vélo a toujours eu sa préférence "Parce que vous faites ce que vous voulez, il n'y a pas d'équipe", raconte Robert Marchand qui évoque un souvenir : "Quand on courait dans les années 1925, les dirigeants disaient qu'il ne fallait pas boire, ils n'y connaissaient rien !"

Dans les archives

À chaque record qu'il bat, Robert Marchand suscite l'admiration car ses performances sont exceptionnelles pour un centenaire. Mais le cycliste affirme qu'il aurait pu encore faire mieux. "Croyez-moi, j'en avais encore sous la pédale". Robert Marchand n'est pas certain de vivre jusqu'à 110 ans ni même d'être suffisamment en forme pour tenter de battre un nouveau record. Mais peu importe. "Ce qui fait le plus plaisir, c'est que dans 20 ou 30 ans, dans les archives, on verra que le premier record du monde des plus de 100 ans a été établi par M. Robert Marchand. Et ça, ça restera dans tous les registres !"

Malgré une petite baisse de forme ces dernières semaines, Robert Marchand a prévu de se remettre en selle prochainement, il va participer aux Championnats du monde de cyclisme, fin août, à Albi. Cette fois, le centenaire tentera de battre le record des 20 kilomètres, toujours dans la catégorie d'âge créée spécialement pour lui.

Robert Marchand, dans son salon.
Robert Marchand, dans son salon. (RADIO FRANCE / SEBASTIEN BAER)