Ils ont fait l'actu, France info

Que devient Bahia Bakari, seule rescapée du crash de la Yemenia Airways aux Comores ?

Que devient Bahia Bakari , la seule rescapée du crash de la Yemenia Airways aux Comores en 2009 ? Elle vient de passer son bac avec succès. Elle a eu 18 ans au mois d'août dernier. Elle est maintenant inscrite à la fac de Créteil en première année de médecine. C'est une jeune fille comme une autre et qui le revendique.

(©Maxppp Bahia Bakari)

Cette "miraculée" comme on l'avait appelé à l'époque vient de passer son bac avec succès. Elle a eu 18 ans au mois d'août dernier. Elle est maintenant inscrite à la fac de Créteil en première année de médecine. C'est une jeune fille comme une autre et qui le revendique.

 

Et on la devine même un peu agacée de devoir une nouvelle fois parler du crash. Elle ne refuse pas mais elle n'aime pas parler de cette histoire de cette catstrophe qui a couté la vie à 153 personnes dont sa propre mère. Avec ses amis, ses proches, elle n'engage pas facilement la conversation sur ce thème mais répond simplement aux questions posées. Bahia Bakari semble aujourd'hui ne pas vouloir regarder en arrière. Elle estime avoir déjà tout  raconté et notamment concernant les circonstances de son sauvetage . 

A 13 ans elle avait survécu, accrochée durant onze heures à un débris de l'appareil avant d'être secourue. Dans son livre, Bahia Bakari avait assuré avoir entendu de longues heures des appels au secours alors qu'elle était dans l'eau.

(© Jean-Claude Gawsewitch)

  A LIRE AUSSI ►►►  Où en est l'enquête sur cet accident de la Yemenia Airways   ? Début septembre les proches des victimes du crash ont réclamé devant le tribunal de grande instance d'Aix-en-Provence plus de 70 millions d'euros de dommages et intérêts à la compagnie yéménite.  Il y a désaccord avec la Yemenia Airways sur cette question des indemnités. Le tribunal rendra son jugement le 19 février prochain. Mais Bahia et son père, de leur côté, attendent beaucoup plus de l'instruction judiciaire toujours en cours au tribunal de Bobigny.  La Yemenia a été mise en examen en novembre 2013 pour homicides involontaires.

Les conditions de transport entre la France et les Comores ont souvent été dénoncées . "Tout le monde savait que c'était un avion poubelle" ont souvent répété les avocats des familles et proches des victimes.   

(©Maxppp Bahia Bakari)