Ils ont fait l'actu, France info

Le maire de La Roche-Derrien avait embauché un "druide"

17 mars 2016. Après avoir cherché sans succès un médecin pendant plusieurs mois, la commune de La Roche-Derrien, dans les Côtes d'Armor, annonce qu'elle a décidé de faire appel à un druide. Et que celui-ci, recruté par petites annonces, va remplacer le médecin et s'installer dans ce village de 1000 habitants, situé près de Lannion.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Jean-Louis Even, maire de La Roche-Derrien © Sébastien Baer - Radio France)

C'est le maire de la commune, Jean-Louis Even, qui est à l'origine de cette initiative plutôt originale.  "Evidemment, ce qu’on recherche, c’est deux médecins, ce n’est pas un druide. Mais il est là  " raconte l’élu quand il est interrogé sur France Info, au mois de mars. Et le maire justifie son choix: "Cela fait sept mois que malgré tous nos efforts, nous n’avons jamais réussi à trouver un médecin. Notre population a droit aux mêmes soins qu’ailleurs" .

Canular

En réalité, l'arrivée du druide dans la commune n'était qu'un canular qui n'aura tenu que quelques heures. Quelques heures peut-être, mais suffisamment longtemps en tout cas pour que les projecteurs se braquent sur la bourgade des Côtes-d'Armor. Grâce à cette opération de communication, le maire a réussi doublement son pari : il a dénoncé la problématique des déserts médicaux. Et surtout,  il est parvenu à recruter un médecin. "Le canular a été un coup d’accélérateur, cela a mis en avant notre commune" sourit le maire. "Il y a eu des articles de presse jusqu’aux Etats-Unis. Le buzz a été énorme. Les gens se sont demandé ce qu’était ce petit village d’irréductibles".

Déserts médicaux

 Par le biais de l’humour, le maire se réjouit donc  "d’avoir réveillé les consciences. On parle beaucoup de la fermeture des petits commerces dans les villages, mais les médecins c’est pareil " assure Jean-Louis Even qui ne s’attendait pas à pareilles retombées après ce coup de com’ qui aura coûté 6.000 euros à la commune.  "Quelque chose de sérieux nous serait revenu à 15.000 euros. Certaines communes en sont à 75.000 euros dépensés (en petites annonces)" .

Le maire a donc trompé tout son monde avec cette supercherie. Mais dans le village, la plupart des habitants ont compris la démarche à l’exception de quelques esprits chagrins.  "Il y a toujours des gens qui n’ont pas compris qu’un jour, ce sera peut-être leur enfant, leur petit-fils ou même eux qui seront sauvés grâce au médecin. Ce jour-là, ils ne viendront pas nous dire merci, ils trouveront ça normal. Mais si on ne l’avait pas fait, on nous l’aurait reproché"  conclut le maire qui assure avoir agi par intérêt général. Le nouveau médecin s'installera le 1er octobre dans la commune. D’ici là, une grande fête sera organisée mi-août dans la commune pour célébrer le  "faux druide", sans qui la situation ne se serait peut-être pas débloquée.

►►► à lire aussi : La commune de La Roche-Derrien (Côtes-d'Armor) embauche un druide guérisseur faute de médecin

(Jean-Louis Even, maire de La Roche-Derrien © Sébastien Baer - Radio France)