Cet article date de plus d'un an.

Ils ont fait l'actu. Alain Aspect, le 15e Français à recevoir le prix Nobel de physique

Retour avec Sandrine Etoa-Andegue sur les événements marquants de l'année. Et ce sont ceux qui les ont vécus qui les racontent. Alain Aspect revient sur son prix Nobel de physique décerné en 2022 pour ses recherches sur l'intrication quantique.
Article rédigé par franceinfo, Sandrine Etoa-Andegue
Radio France
Publié
Temps de lecture : 5 min
Le prix Nobel de physique, Alain Aspect, entouré de la famille royale suèdoise, la princesse Victoria à sa gauche et  la Reine Silvia à sa droite, lors de la cérémonie de remise du prix Nobel le 10 décembre 2022 à Stockholm (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

4 octobre 2022, l'Académie suédoise des sciences attribue le prix Nobel de physique au Français Alain Aspect et à deux autres chercheurs, un Américain et un Autrichien. Ce trio de septuagénaires est récompensé pour ses découvertes révolutionnaires sur ce qu'on appelle "l'intrication quantique".

>> Intrication quantique: un étrange aspect de la matière

Pour faire simple, si vous prenez deux particules, même extrêmement éloignées l'une de l'autre, au moment où vous modifiez l'état de l'une, l'autre prendra instantanément la même valeur. Un phénomène que l'un des pères de la physique quantique, Albert Einstein, avait prédit, mais auquel il ne croyait pas. Question d'interprétation, démontre Alain Aspect dans sa thèse. C'est devenu en 1982 une expérience qui porte son nom et qui lui a valu le Nobel, 40 ans plus tard.

"Je ne sais pas si je le méritais, il y avait tellement de gens que je considère le mériter plus que moi. Donc voilà, ça me tombe dessus. J'en suis très heureux." Alain Aspect, prix Nobel de physique (SANDRINE ETOA/FRANCEINFO)

Le prix Nobel, une vie de recherches récompensée

Alain Aspect est membre de l’Académie des sciences et déjà récompensé de la prestigieuse médaille d'or du CNRS en 2005. Reconnu par ses pairs du monde entier, son nom circulait pour le prix Nobel. Malgré ce parcours éloquent, quand il se souvient de la cérémonie de remise des prix à Stockholm, le 10 décembre 2022, en présence de la famille royale de Suède, Alain Aspect a toujours du mal à réaliser : "J'étais quand même préparé à ce que ça puisse arriver. Par contre, je n'attendais absolument pas que ce soit cette année plutôt qu'une autre… Plutôt que jamais. C'est quand même très formel, lorsqu'on est sur la scène où on va recevoir la médaille des mains du Roi. On a déjà vu les photos de nos prédécesseurs et cette fois-ci, c'est moi qui suis-là. C'est moi qui vais recevoir cette médaille, comme Einstein l'a reçu il y a il y a 100 ans, parce qu'il l'a reçue en 1922, bien qu'il ait eu le prix Nobel en 1921 ! J'étais entre la reine et la princesse, il faut faire la conversation quand même. Regardez les revues people et vous verrez ma photo au bras de la princesse, ou plutôt la princesse à mon bras", plaisante-t-il.

"Ce qui me plaît, c'est qu'on me donne une tribune pour expliquer la science à nos concitoyens qui ne sont pas scientifiques"

Alain Aspect, prix Nobel de physique

franceinfo

Après la remise du prix Nobel, le chercheur explique que ça a été un tourbillon "de sollicitations de partout, médiatiques notamment, du monde entier aussi. Juste pour vous donner une idée. Le prix Nobel a été annoncé à midi, entre midi et minuit. J'ai reçu 1 000 courriers électroniques."

>> Le prix Nobel de physique Alain Aspect appelle les scientifiques à l'unité face au "nationalisme"

Alain Aspect est le 15e Français à recevoir le prix Nobel de physique, il confie qu'il a "encore un peu de mal à (s)'y faire, à se mettre dans la peau d'un Nobel". La différence notable c'est que son statut a changé, il en retire une grande responsabilité, dans ses prises de paroles publiques : "Je sais quand même que comme les yeux sont braqués sur moi, il faut que je fasse attention. Je suis quelqu'un qui avait tendance à ne pas hésiter à plaisanter sur ceci ou cela. J'ai conscience, que je dois un peu maîtriser ma parole. Mais moi, ce qui me plaît, c'est qu'on me donne une tribune pour expliquer la science à nos concitoyens qui ne sont pas scientifiques, aux élèves des lycées et même parfois aux élèves de l'école primaire. Un des discours que je développe très volontiers, c'est de dire à ces jeunes qui sont préoccupés par les problèmes de la planète, faites de la science et utilisez ce que vous apprendrez pour régler les problèmes de la planète."

La physique comme clé pour comprendre le monde

Dans son discours du Nobel, ses premières pensées ont été pour "Monsieur Hirsch", son professeur de physique, dans son lycée d'Agen. "J'ai la certitude que si je suis devenu un bon physicien, c'est parce qu'il m'a appris la façon de comprendre le monde quand on est un physicien, explique Alain Aspect. Ce que j'aime dans le monde, c'est voir des choses étonnantes et être capable de les expliquer, de les comprendre." Un pied en classe, l'autre dans l'entreprise Pasqal, la start-up spécialisée dans les ordinateurs quantiques, qu'il a cofondée en 2019 avec d'anciens étudiants, a levé 100 millions d'euros en janvier. À 76 ans, Alain Aspect enseigne encore à l'institut d'Optique sur le campus de Paris-Saclay et à Polytechnique. Il continuera, dit-il, tant que la passion et la mémoire seront au rendez-vous.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.