Ici comme ailleurs, France info

USA: ces riches patrons philanthropes

Voilà deux patrons qui font la une de l'actualité : Bill Gates et Mark Zuckerberg. Tous les deux sont dans la nouvelle garde de la philanthropie à l'américaine. Chaque année, ces milliardaires donnent des sommes folles pour défendre des causes humanitaires. Leurs actions ressemblent plus à de l'investissement que de la simple charité. Qu'en est-il de nos patrons français ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Aux Etats-Unis, la philanthropie se manage comme une entreprise.
Il ne suffit pas simplement de donner l'argent, il faut surtout avoir des
résultats. Dernier exemple en date, celui de Bill Gates. Il vient de quitter
officiellement la tête de Microsoft. En 2013, il était l'homme le plus riche des
Etats-Unis. Son empire est estimé à 72 milliards de dollars. Avec la deuxième
fortune du pays, Warren Buffet, ils ont une chose en commun : la philanthropie.

En
2010, ils lancent  un " giving pledge " (une promesse de don) et
s'engagent avec 38 compatriotes ultra-riches à verser, de leur vivant, ou à leur
mort, au moins 50% de leur patrimoine pour servir des causes d'intérêt général.
D'autres patrons "super-fortunés" ont suivi le mouvement dont le réalisateur Georges Lucas, l'ancien maire
de New-York, Michael Bloomberg...

Mark Zuckerberg, le plus gros donateur

Selon le dernier classement de The Chronicle of Philanthropy, les
cinquante plus grands donateurs américains ont versé au total 7,7 milliards de
dollars l'an dernier, soit une hausse de 4% par rapport à 2012. Sur ce montant,
6,2 milliards de dollars proviennent de personnes encore en vie, du jamais vu
depuis 2008.

Agé de 29 ans, Mark Zuckerberg, le cofondateur de Facebook et sa femme,**** Pricillia Chan, en tête de classement, s'imposent comme les figures
incontournables de la générosité américaine. En décembre dernier, ils ont fait
un don de 18 millions de leurs propres actions Facebook à la Fondation de
la Sillicon Valley, soit la somme de près d'un milliard de dollars.

De la philanthropie qui a de quoi faire tourner la tête de bien des patrons français selon Angela Di Santiago, fondatrice du site internet " YOUPHIL"

 

(©)