Ici comme ailleurs, France info

Mary Barra: le symbole de l'inégalité salariale

Mary Barra, la nouvelle directrice générale de General Motors, percevra 14,4 millions de dollars en salaire et actions, soit 60 % de plus que son prédécesseur, Dan Akerson. GM avait précédemment indiqué que Mary Barra recevrait 4,4 millions en 2014, sans compter les bonus. Un décalage qui avait provoqué la grogne des associations féministes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Ce n'est pas encore fait pour le moment, mais dans cette
affaire qui fait grand bruit aux Etats-Unis, les organisations féministes
peuvent crier victoire.

Mary Barra, première femme à la tête de "General Motors"
devrait toucher 14 millions de dollars cette année, soit 60% de plus que Dan
Akerson, son prédécesseur. Mais ce n'était pas gagné d'avance. Retour sur les raisons de la colère.

Cette ingénieure de 52 ans a fait toutes ses classes dans
cette institution américaine.  De
stagiaire à super patronne, elle gravit tous les échelons. Reste donc à briser
le dernier plafond de verre. Le salaire.

Lors de sa prise fonction, sa compagnie lui propose de
gagner 4 millions de dollars soit moitié moins que l'ancien patron. Ce dernier avait empocher, en 2013, 9 millions de dollars. Devant le tollé médiatique, "General Motor" a vite fait marche
arrière et vient de multiplier ses bonus par 3. Reste à la nouvelle patronne
d'accepter ou non cette dernière proposition. Une mésaventure qui n'étonne pas vraiment
Isabelle Germain, elle est la fondatrice du site d'information "  les Nouvelles news.fr " et Présidente de la Commission de lutte contre les
stéréotypes. 

(©)