Ici comme ailleurs, France info

Liechtenstein: on délocalise les accouchements

En avril prochain, l'unique maternité du Liechtenstein fermera ses portes. Faute de gynécologue, les futurs sujets de la principauté verront le jour en Suisse ou encore en Autriche. Une triste nouvelle pour le peuple souverain...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Les trois derniers gynécologues du petit état du
Liechtenstein ont jeté l'éponge. Trop de travail, trop débordés, ils ont décidé
de prendre leur retraite. Faute de restructuration, la seule maternité qui
accouche environ 200 enfants chaque année devrait dans deux mois fermer
purement et simplement. Le souverain ayant refusé de mettre la main à la poche
pour construire une maternité flambant neuve. Du coup tous les accouchements vont être délocalisés. 

La question de la nationalité

Un pays sans
maternité pose un problème de citoyenneté. Sur ce point là, délicat mais crucial, le gouvernement  balaye toute
inquiétude. C'est le droit du sang qui va primer. " 
Tout enfant né de parents de la principauté aura le droit à la
citoyenneté "
. Voilà les mères et les pères rassurés.

 

 

(©)