Ici comme ailleurs, France info

Espagne: les autoroutes à péage font faillite

En Espagne, les autoroutes à péage font faillite. La crise a mis à terre plusieurs sociétés concessionnaires qui sont aujourd'hui au bord du gouffre financier. Les dettes s'élèvent à un peu moins de quatre milliards d'euros. Les espagnols ont prévenu, ils ne passeront à la caisse pour éponger les dettes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

C'est l'hécatombe pour l'Espagne, pas moins de dix autoroutes
à péage traversent des difficultés financières et huit d'entre elles se retrouvent
en faillite. Depuis 2008, début de la crise, les automobilistes espagnols ont
largement préféré emprunter les routes gratuites provoquant une chute de 40% du
trafic sur les autoroutes à péages publiques.

Un plan de sauvetage

Pour le gouvernement espagnol, pas question de laisser
s'écrouler ces autoroutes flambant neuves pour certaines. Fin 2013, le Ministère des transports avait dégainé  un
plan de sauvetage pour neuf d'entre elles. Un prêt de quatre milliards d'euros à faible taux
d'intérêt qui devra relancer la machine. Donc pas question de faire payer les
espagnols, de faire baisser les prix pour le moment et pas
question de les privatiser. Les autoroutes resteront dans le giron de l'état
avec les dettes. Par contre en France, les concessionnaires n'ont pas
à se plaindre, les autoroutes à péage sont plus que rentables, selon Arnaud de Blauwe, journaliste, rédacteur en chef adjoint du
magazine " Que Choisir ?"

(©)