Hyper revue de presse, France info

Taper à la machine pour échapper à l'espionnage de la NSA

Des députés allemands ont trouvé LA solution pour se soustraire aux grandes oreilles américaines, rapporte notamment le site internet du journal Le Monde.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le gouvernement russe a déjà commandé 20 machines à écrire de marque allemande. © DPA/MaxPPP)

Courrier électronique, téléphone intelligent... Des outils facilement "piratés" par les services secrets du monde entier. Alors comment échapper aux espions ? Un député allemand a trouvé la solution. Le rapporteur de la commission parlementaire chargée d’enquêter sur les écoutes de la NSA, l’agence de sécurité américaine, envisage très sérieusement de rédiger ses conclusions... à la machine à écrire

Ce n'est pas une blague. Il faut dire que cette commission d’enquête intéresse de près le renseignement américain. Deux agents doubles ont été démasqués récemment en Allemagne. L’un d’eux aurait transmis à la CIA de nombreuses informations sur ces députés.

Musique pendant les réunions

Ces députés ont donc pris des mesures "classiques" pour contrer les espions - emails cryptés, téléphones sécurisés, coffre-fort - et ils auraient aussi trouvé des idées plus originales. Pendant les réunions, "le rapporteur de la commission allume de la musique : le Concerto pour piano en la mineur d’Edvard Grieg" , rapporte le journal allemand Süddeutsche Zeitung , cité par lefigaro.fr.

Musique classique et machine à écrire. Les Allemands ne sont d'ailleurs pas les premiers à y penser. Le journal britannique The Guardian rappelle que le gouvernement russe a commandé l’an dernier 20 machines de marque Triumph Adler. Une marque allemande.

(Le gouvernement russe a déjà commandé 20 machines à écrire de marque allemande. © DPA/MaxPPP)