Hyper revue de presse, France info

Secret d'Etat, chômeurs invisibles et têtes à claques

Un "secret d'Etat" en question : l'accord franco-chinois sur le nucléaire. Le "chiffre noir des chômeurs invisibles". "La gauche broie du noir". Et Copé, grand vainqueur des "têtes à claques" 2012 de VSD.

(©)

 

Les titres :

"Un secret d'Etat" à la Une de Libération , ce secret, c'est l'accord sur le nucléaire conclu en octobre et en catimini entre Areva, EDF et la Chine. Le texte n'a jamais été rendu public et toute l'affaire ressemble de plus en plus au visionnage d'un film où se mêleraient secrets industriels, intérêts d'Etat et barbouzerie.

Libération qui tente d'en savoir plus, après avoir déjà révélé la mystérieuse agression dont a été victime une syndicaliste d'Areva. Elle tentait justement dans le cadre de ses fonctions syndicales d'en savoir plus sur le fameux contrat. Elle s'est retrouvé agressée chez elle, attachée sur un fauteuil pendant plusieurs heures et menacée.

Libération rajoute ce détail troublant : l'agresseur a tracé sur elle une lettre "A" majuscule. On ne sait pas si l'affaire du contrat et l'agression sont liées, mais cette syndicaliste a été placée sous la protection des gendarmes.

Commentaire d'un autre responsable syndical d'Areva dans Libération : "cette agression n'est ni une menace, ni un avertissement, mais une vraie déclaration de guerre". Guerre mystérieuse, car il ajoute qu'il a le sentiment qu'avec l'intervention syndicale pour tenter d'éclaircir cette histoire de contrat chinois, "on a dérangé quelque chose, mais on ne sait pas quoi".
 
Tout autre chose à la Une de l'Humanité , une enquête sur un immeuble du centre de Paris qui reste vide depuis des années malgré toutes les sollicitations et qui continue d'échapper aux tentatives de réquisition.

Le dossier du jour dans la Croix , c'est l'école, avec ces dernières enquêtes qui montrent qu'en France le niveau des élèves continue de baisser aussi bien en lecture qu'en écriture, les deux maux de l'école d'aujourd'hui. Et à la Une des Echos , la nouvelle géographie de l'automobile mondiale... Allemands et coréens grands gagnants au jeu de la capitalisation boursière, les Français et les Italiens qui frôlent la sortie de route dans cette course planétaire.

Combien de chômeurs en France , on va connaître aujourd'hui les derniers chiffres, on sait déjà qu'une fois de plus, ils seront mauvais... Ces chiffres du gouvernement sont les chiffres officiels du chômage, il y a les autres, les chiffres des chômeurs invisibles...

C'est l'enquête du Parisien et d'Aujourd'hui en France , et c'est à la Une : "Le chiffre noir des chômeurs invisibles" . Ces chômeurs qui n'apparaissent dans aucune statistique officielle... Un chiffre-choc car selon cette enquête, au total, ils seraient environ 2 millions et demi. En rajoutant d'autres catégories de précaires, le Parisien arrive à un total de près de 9 millions de personnes en quête d'un emploi ou en situation de sous-emploi. 9 millions contre 5 millions pour le chiffre officiel de chômeurs toutes catégories confondues.

Et sur fond de montée continue du chômage, ça ne va pas fort pour la majorité : c'est en tout cas ce qu'affirme le Figaro : "La gauche broie du noir" , c'est le gros titre.

Le quotidien décrit des ministres qui ont le blues.L'un d'entre eux a même confié au Figaro qu'il y a une déprime au sein du gouvernement, et même que des ministres se demandent ce qu'ils font là, comme s'ils attendaient d'être libérés par un remaniement.

Et d'ailleurs, interrogé sur les rumeurs de remaniement, un proche du chef de l'Etat ne dément pas vraiment, puisqu'il répond au Figaro qu'un remaniement c'est comme une dévaluation, il faut le faire mais ne surtout pas en parler pour ménager l'effet de surprise.

Mais c'est surtout l'état de l'économie qui inquiète la majorité, le Figaro souligne qu'à quelques jours des voeux aux Français du président de la République, ministres et parlementaires socialistes ne cachent pas leur inquiétude pour 2013. Inquiétude sociale que traduit aussi une vidéo du Front de gauche (à voir sur rue89), impitoyable pour François Hollande, pas de quoi remonter le moral des ministres inquiets.

Pour le Parisien d'ailleurs, avec cette vidéo, le ton est donné pour 2013 : les communistes et le Front de gauche n'épargneront rien à François Hollande. Pour adresser leurs voeux au Président, les communistes ont mis en ligne cette vidéo grinçante : une compilation des promesses de François Hollande confrontées aux réalités des décisions gouvernementales. Ca commence très solennellement, sur fond de Marseillaise et de drapeau tricolore, pour dénoncer les promesses non tenues sur la culture, la sauvegarde des emplois ou le vote des étrangers. Et ça finit dans l'hilarité générale avec la reprise du discours de François Hollande sur son "véritable ennemi sans visage,  la finance". L'un des auteurs du clip affirme dans le Parisien qu'il s'agit seulement de tirer la sonnette d'alarme. En tout ças, ça s'annonce houleux pour 2013...

Un sondage de fin d'année : VSD publie la troisième édition de ses "Têtes à claques" : les "Têtes à claques", toutes ces personnalités qu'on a adoré détester en 2012... Cette année, la palme revient aux politiques. La question posée par l'institut Harris Interactive est cruellement simple : "Parmi ces personnalités, dites si elle vous agace ou non".

Résultat dans la catégorie "Arts et spectacle", victoire de Diam's, 58 pour cent des voix, courte victoire d'un petit point devant Valérie Trierweiler, curieusement classée dans cette catégorie "Arts et spectacle"...

Mais les meilleures "Têtes à claques" 2012 sont du côté des politiques, Ségolène Royal avec 63 pour cent, Nadine Morano 68 pour cent... La grande "Tête à claques" couronnée par VSD, c'est le président triomphalement élu de l'UMP, Jean-François Copé, il récolte un score soviétique, 81 pour cent des suffrages... Ce qui lui vaut de faire la couverture de VSD avec ce commentaire qui se passe justement de commentaires : "81 pour cent, enfin une victoire indiscutable pour le président de l'UMP !".

 

(©)