Cet article date de plus de sept ans.

Ryan Air au camping !

écouter (5min)
La compagnie aérienne low cost loge une partie de ses salariés attachés à sa base de Marseille dans un camping. Pour contourner une fois de plus le droit français? L'hebdomadaire Marianne a enquêté.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© Maxppp)

L'an dernier, Ryan Air, compagnie aérienne irlandaise a été condamnée par le tribunal d’Aix en Provence pour ne pas avoir déclaré en France des salariés permanents de sa base de Marseille, pourtant soumis au droit et aux cotisations françaises (plus élevées qu'en Irlande).

A l'époque, comme le rappelle Marianne, l'enquête de police avait montré que ces employés vivaient bien à demeure sur place, dans des maisons ou des appartements. Et bien, aujourd'hui, une partie de ce personnel a trouvé refuge... au camping ! A proximité immédiate de l'aéroport...

Ils seraient une cinquantaine à loger ainsi dans des mobile-homes

"Ces pilotes ou hôtesses sont là pour plusieurs mois" affirme un gérant des lieux. Du côté de la compagnie, on explique que désormais les équipages ne sont là que temporairement, donc encore moins soumis à la législation française.

Voilà l'astuce, dit Marianne : des salariés qui passent quelques mois dans des mobile-homes avant d'être relayés par une nouvelle équipe et ainsi de suite. Comme ça, pas d'obligation de salaires et de droits au régime français. Ryan Air, compagnie dont le PDG est allergique aux charges sociales, dit l'hebdomadaire qui rappelle que cela ne l'empêche pas d'être friand de subventions publiques, qui représentent le quart de son chiffre d'affaires.

-rectificatif : à propos de la présence ou non d'une délégation algérienne lors du défilé du 14 juillet, le secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants fait savoir que cette venue est confirmée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.