Hyper revue de presse, France info

Plus assez de peupliers!

La filière de production de bois de peupliers, utilisés dans de nombreux emballages, s'alarme de la baisse du nombre d'exploitations

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La populiculture va
mal explique Sciences et Avenir sur son site. La populiculture, c'est donc la
culture des peupliers dont la France est le premier producteur européen et
deuxième mondial. Un secteur qui emploie environ 6.000 personnes dans l'Hexagone.

Du peuplier, vous en
manipulez tous les jours : c'est en l'effet l'arbre qui, une fois transformé,
sert à fabriquer notamment les cagettes pour les fruits, pour les fleurs ou bien
pour les boites de fromage. D'où cette alerte lancée par les industriels : au
rythme où cela va, nos camemberts, risquent de finir empaqueter dans du
vulgaire plastique!

La faute au non
renouvellement des plantations, qui pour la plupart appartiennent à de petit
exploitants, à de petits propriétaires forestiers qui préféreraient selon
Science et Avenir utiliser leur terres pour des cultures plus rémunératrices.

La faute aussi à une tradition qui se perd du fait du vieillissement de la
population rurale. Bilan : sur trois parcelles coupées, on n'en replante que
deux explique un responsable de la filière qui, outre l'intérêt économique, met
en avant un autre atout de cette culture, son bilan environnemental : une tonne
d'emballage en bois génère 72 kilos d'émission de gaz à effet de serre contre
774 kilos pour le carton et 1.000 pour le plastique.  

A lire également :

-L'enquête participative du Monde sur les complémentaire santé

-L'Histoire du drapeau sud africain ( en anglais)

-La mode en Iran : explications de Claire Ulrich de GlobalVoices

 

(©)