Hyper revue de presse, France info

Les quotas Sarkozy

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Avec d'abord dans Libération une exclusivité qui risque de relancer la polémique sur la politique de l'immigration...

Immigration choisie : voilà les quotas Sarkozy, c'est la Une de Libération qui publie un document qui présenté comme la liste des métiers élaborée par le gouvernement pour contrôler l'accès des étrangers au territoire français.

Sans surprise concède Libération : Nicolas Sarkozy avait lui-même évoqué fin septembre des quotas par profession et par régions du monde.
En fait il y a deux listes, la première d'une trentaine de professions, des métiers plutôt qualifiés, informaticien ou géomètre par exemple réservés aux immigrés hors-Union europénne... La deuxième liste recense les 150 professions offertes aux ressortissants des nouveaux membres de l'Union européenne. Et celles-là sont des professions peu qualifiées, du laveur de vitres au bûcheron.

Conclusion de Libération : ce n'est plus de l'immigration choisie, mais de l'immigration utile, moralement dérangeante, et qui met mal à l'aise... Pourquoi décider par exemple demande Libération, d'ouvrir principalement les secteurs les moins qualifiés à l'immigration européenne donc blanche si ce n'est pour limiter l'immigration non qualifiée en provenance du Maghreb et des pays d'Afrique noire ?

Pour ouvrir le débat, Libération publie l'avis d'une responsable de la CGT, hostile à ces listes de métiers pour étrangers, mais aussi l'avis contraire d'un responsable de la CGPME, lui il salue l'approche métier par métier au nom du pragmatisme et du réalisme, et ce patron de PME rappelle qu'il y a 300 000 emplois non pourvus pour la seule région Ile-de-France... et pas toujours des Français candidats ou suffisament diplômés pour les occuper.

Quelques conseils maintenant dans le Parisien-Aujourd'hui en France, dans la foulée des bonnes résolutions du Grenelle de l'Environnement, les conseils pour produire moins de déchets...

Les Français pourraient produire deux fois moins de déchets, et au passage économiser 600 euros
par an. Le secret c'est simplement de modifier ses habitudes d'achat au supermarché, en tout cas c'est ce que promet une étude de l'ADEME, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, étude publiée en avant-première dans le Parisien.
Alors quelques exemples : pour être éco-citoyen, on remplace le mouchoir en papier par le mouchoir en tissu, la dose individuelle de pâté pour chat ou chien par l'achat en grande quantité, la crème dessert en petit pot par la même dans un grand pot, les deux paquets de riz de 500 grammes par le même riz en paquet d'un kilo... etc... etc...
Et comme c'est moins cher d'acheter en grand, on peut donc faire facilement quelques centaines d'euros d'économie par an.

Moralité dit le Parisien : quand votre grand-père boit de l'eau du robinet en carafe, sort un vieux mouchoir élimé de sa poche, maudit vos rasoirs en plastique jetables et recycle ses restes de repas pour en faire du compost, ne dites pas qu'il est vieux jeu, au contraire chapeau bas, il a un large temps d'avance en matière d'écologie, c'est ce qu'on appelait de son temps... le bon sens.
De son temps, il y a quarante ans, on produisait moitié moins de déchets que maintenant, la moyenne aujourd'hui c'est 350 kilos de déchets par an et par personne...

Et à propos d'environnement, à la veille de sa visite en Corse pour un conseil des ministres décentralisé, une interview de Nicolas Sarkozy dans Corse-Matin : le président y promet que la Corse sera prioritaire pour les énergies renouvelables, il veut faire de la Corse la région-pilote des énergies nouvelles.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)