Hyper revue de presse, France info

Délit d'EADS, délit d'ADN

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

AVEC D'ABORD A LA UNE DU FIGARO un nouveau rebondissement dans l'affaire EADS... On reparle de délits d'initiés.

La direction et des actionnaires bien informés du groupe ont-ils fraudé pour s'en mettre plein les poches ? Le soupçon est né après la chute du titre en juin 2006, quand on a appris qu'il y avait eu des ventes d'actions suspectes.

Cette fois, c'est plus qu'un soupçon : Délit d'initiés, le rapport qui accable les dirigeants d'EADS mais aussi l'Etat, c'est le titre du Figaro qui a eu accès à la note préliminaire transmise par le gendarme de la bourse, l'AMF, l'Autorité des marchés financiers, au Parquet de Paris.
Et on est loin des prudences diplomatiques : le document dit le Figaro est tout simplement accablant pour les groupes Lagardère et DaimlerChrysler, actionnaires d'EADS, et pour les principaux dirigeants du groupe et de sa filiale Airbus.
Conclusion de ce rapport : un délit d'initiés massif a bien été commis avant l'effondrement du cours de l'action EADS.
Et ce n'est le menu fretin qui est visé par la note préliminaire, non seulement 1200 initiés sont soupçonnés d'avoir trempé dans la combine, mais aussi tout l'état-major du groupe...
Selon le Figaro, dans la liste des suspects établie par l'AMF, outre les groupes Lagardère et DaimlerChrysler représentés par leurs patrons Arnaud Lagardère et Manfred Bishoff, on trouve aussi entre autres les deux codirecteurs généraux d'EADS à l'époque des faits, Noël Forgeard et Thomas Enders, ou encore chez Airbus le directeur général Gustav Humbert.
Enfin pour couronner le tout, l'Etat était au courant, le Figaro évoque une note envoyée au ministre de l'Economie de l'époque Thierry Breton, une note qui recommandait à l'Etat de vendre au plus vite une partie de ses actions, avant qu'il ne soit trop tard.

EGALEMENT DANS LA PRESSE CE MATIN Libération qui continue sa croisade contre le projet de tests ADN pour les candidats à l'immigration.

Avec à la une une galerie de portraits plutôt étonnante : entre autres, Dominique de Villepin, François Hollande, François Bayrou, Bernard Thibault, et Philippe Val de Charlie Hebdo, ou encore Isabelle Adjani ou Marie Darrieuseq, tous ensemble unis pour la même cause, c'est le Front du refus titre Libération, le refus de l'amendement sur les test-ADN... Ils ont tous signé la pétition lancée par Charlie Hebdo contre le projet de loi sur l'immigration. De Dominique de Villepin à Olivier Besancenot, en matière d'ouverture, Libération fait encore plus fort que Nicolas Sarkozy...
Et conclusion du quotidien, s'il garde un sou de jugeotte, le président doit reculer au plus vite dans cette affaire... Sans parler des considérations éthiques sur l'ensemble du projet de loi, Le Monde pointe aussi qu'on peut déjà s'attendre en plus à des effets pervers : les élites économiques en seront les victimes inattendues, en alourdissant encore plus le parcours du combattant d'une installation en France.
Le Monde explique que le gouvernement cherche à freiner l'immigration familiale en provenance de l'Afrique, mais que l'immigration économique qualifiée, celle des cadres ou des cerveaux, sera elle aussi entravée, ce qui va dans le sens contraire des souhaits du président et du gouvernement.

EADS ET L'ADN, VOILA POUR LES DEUX GRANDS TITRES DANS LA PRESSE CE MATIN, et dans les autres journaux ?

Le Parisien-Aujourd'hui en France revient sur le mystère des 4 pendus à Coulogne dans le Pas-de-Calais... Le Parisien qui donne aussi des conseils aux étudiants pour réussir leur première année à la fac.
A la Une de France Soir, Ségolène Royal pleine page, Elle veut prendre le PS à la hussarde nous dit le journal, avec son look glamour et son réseau show-biz elle veut se donner une stature de chef d'Etat et une seule idée l'obsède, le parti et la France.
La Croix s'intéresse aux médecins qui soignent leur liberté d'installation, la Tribune note la première baisse des prix de l'immobilier depuis 2000... Dans l'Equipe retour sur la défaite de Lyon hier soir en Ligue des Champions, le Désastre titre l'Equipe, et le Parisien de son côté se demande si l'entraîneur Alain Perrin fera les frais de ce naufrage...
Enfin le bon mot du Canard enchaîné de ce matin, dans le Mondial de rugby, Laporte se verrait bien en finale, oui mais ce sera Passe ton All Black d'abord...

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)