Cet article date de plus de huit ans.

De quoi Le Point accuse Jean-François Copé ?

écouter (5min)
Le président de l'UMP est accusé à mots couverts, sur le mode interrogatif, au minimum de financement illégal de parti politique. Une accusation très grave farouchement démentie par Jean-François Copé.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Jean-François Copé
est accusé d'avoir été trop généreux avec une entreprise de communication,
pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Une société de
communication dirigée par deux de ses amis. Deux hommes qui ont travaillé avec
lui pendant plus de dix ans, d'abord à Meaux, la ville dont il est le maire, et
ensuite dans son cabinet quand il a été ministre, à trois reprises, notamment
ministre du Budget.

Trop généreux ?

Cette entreprise a
géré l'organisation des meetings de Nicolas Sarkozy. Et d'après le Point ses
factures étaient trop chères, trop élevées, d'environ 20%
,  si l'on compare à
d'autres prestations similaires. L'hebdomadaire dit avoir consulté plusieurs
professionnels du secteur.

Dans certains cas,
toujours d'après Le Point, les frais de traiteur, d'éclairage et de retransmission
vidéo auraient atteint le double des tarifs pratiqués d'habitude. Au total,
d'après le Point l'entreprise en question, Bygmalion, via sa filiale événementiel,
a reçu huit millions d'euros.

Jean-François Copé
dément  

Son directeur de
cabinet dément catégoriquement. Il parle d'accusations "totalement fausses
et sans fondement." L'avocat de Jean-François Copé, Maître Hervé Témime
doit déposer plainte pour diffamation, aujourd'hui ou demain.

Les accusations sont
graves 

Même si le Point ne
l'écrit à aucun moment, quand on lit cet article, on comprend que le soupçon
lancé est celui, au minimum de financement illégal de parti politique.
En
l'occurrence le micro-parti de Jean-François Copé Génération France.

Le Point pose par
exemple ces questions : "Où est passé l'argent de la campagne
présidentielle ?" "A qui ont profité les millions de Bygmalion
?"

L'histoire connectée  comme chaque jeudi sur France Info avec Claire Leproust de la société Fablabchannel : le résultat de la vaste enquête lancée auprès des jeunes cet automne par France Télévision.

Comment se sentent les jeunes dans la France d'aujourd'hui ? Réponse complète sur le blog de Génération Quoi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.