Cet article date de plus de neuf ans.

Algérie : où est Bouteflika ?

écouter
Des informations contradictoires sur le président algérien, l'étrange "mauvaise affaire" de Thomas Fabius et un rebondissement dans l'affaire des paris truqués du handball. Et le préservatif du futur.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

On ne sait toujours
pas vraiment où est le président algérien Abdelaziz Bouteflika,
les
informations sont contradictoires. Comment tout cela est-il ressenti en Algérie
? Réponse avec  Marwane Ben Yahmed, le directeur de la
rédaction de Jeune Afrique .

Une affaire qui
resurgit dans la presse, celle de l'appartement parisien de Thomas Fabius...
Dossier
rouvert ce matin par parismatch.com qui évoque une bien "étrange mauvaise
affaire".

Un rebondissement
dans une autre affaire, dans  l'enquête
sur l'affaire des paris truqués du handball français
: Libération dévoile un
rapport de police gênant pour Nikola Karabatic au point que selon Violette
Lazard, c'est tout son système de défense qui risque d'être ébranlé.

Une étude étonnante
qui explore une nouvelle piste pour expliquer le mal de dos :
dans une partie
des lombalgies chroniques, la cause pourrait être un germe particulièrement
difficile à repérer et qui va se nicher dans la colonne vertébrale. Ce qui
ouvre la voie à des traitements par antibiotiques qui ont prouvé leur
efficacité selon les travaux d'une équipe de chercheurs danois. A lire dans Le FIgaro .

Un autre appel à
l'imagination des chercheurs, un appel pour mettre au point le préservatif du
futur :
il est lancé par la fondation Bill et Melinda Gates. Le cahier des
charges présenté par Libération est simple : inventer le préservatif nouvelle
génération qui augmente significativement le plaisir pour favoriser
l'utilisation plus régulière, et donc à la clé une avancée pour la santé
mondiale, pour mieux lutter contre les MST et les grossesses non désirées.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.