Histoires littorales, France info

Les Matelots de la vie

Embarquement au large de la Bretagne, dans un vieux gréement qui accueille pendant tout l'été des enfants hospitalisés. L'aventure s'appelle les matelots de la vie. Une aventure humaine qu'ils partagent avec leurs camarades restés à l'hôpital.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le Bora Bora © Matelots de la vie)

Le Bora Bora, un vieux gréement de 29 mètres un peu particulier. A bord, les matelots sont tous âgés de 13 à 17 ans. Ils viennent de partout en France et ont tous été confrontés à la maladie. Pendant trois semaines, ils ont navigué au large de la Bretagne. Lors de leurs escales, les matelots s'initient aux les traditions et cultures bretonnes, à la construction navale, le sauvetage en mer, les ressources marines et la course au large.

(Florian et Luc à bord du Bora Bora © Mikaël Roparz)

C'est en 2006 que les expéditions des Matelots de la vie ont démarré. "Le bateau sur lequel naviguent tous ces matelots appartient à un amoureux de la mer qui a connu lui même la maladie ", raconte Yann Gouriou responsable de l’équipage. "Il a mis son vieux gréement à disposition de l'association les Matelots de la vie pour en faire profiter des enfants sortant de lourdes pathologies ".

Une dizaine d'expéditions ont déjà été organisées. Plus de 120 enfants malades ont déjà embarqué à bord des bateaux des Matelots de la vie.

Un message d'espoir

A bord, en plus de leur rôle de vigie de la mer, les matelots apprennent à tenir le cap et à manœuvrer les voiles. Ils se relaient pour faire la cuisine et la vaisselle.

Ce voyage, ils le partagent avec leurs camarades restés à l’hôpital. "Une quarantaine d'hôpitaux participent "à ces aventures maritimes raconte Florian, 15 ans. "On publie régulièrement des vidéos sur le net pour raconter notre aventure à nos camarades restés à l’hôpital ".  

Cette aventure est une fenêtre d’espoir dans un quotidien souvent rythmé par les soins, l’ennui et l’angoisse.

(Florian et Yann Gouriou le responsable de l'expédition © Mikaël Roparz)

Pendant toute l'expédition, ils restent en contact avec le Docteur Jean-Yves Chauve. Ca n'est pas un inconnu. C'est le médecin des courses au large, et qui assure depuis près de 30 ans l’assistance médicale de la plupart des grandes courses à la voile (Vendée Globe, The Race, Route du Rhum, Solitaire du Figaro...).

Yann Gouriou, responsable de l'expédition raconte le concept des Matelots de la vie
--'--
--'--
 

(Le Bora Bora © Matelots de la vie)