Histoires d'info, France info

Quand "la folie Goldorak" s'emparait de la France (1978)

A l'été 1978, Goldorak déferle sur les écrans de télévision français. Le succès est immense et désole ou inquiète les adultes...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Goldorak et son fulguro-point ©maxppp)

Retour en avril 1979, un dessin animé vient de connaître un grand succès à la télévision l'été précédent. Goldorak, la version animée du manga de Gō Nagai, a immédiatement triomphé.

Et si les visiteurs de Japan Expo (présentée aujourd'hui à la presse et qui se tiendra entre le 2 et le 7 juillet prochain) lui vouent pour la plupart un culte empreint de nostalgie, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a 36 ans, sur France culture on regardait avec un certain dégoût ce dessin animé japonais. Ainsi Roger Dadoun:

"C'est quand même un personnage essentiellement mécanique....On peut se rappeler ce roman pré-fasciste de Marinetti, c'était Mafarka le futuriste .."

 

Si la loi de Godwin -et son point- n’a été formulée qu’en 1990, on se rend compte que la chose avait commencé avant le nom!

Succès d'audience 

Quoiqu’il en soit, Goldorak a un succès fulguro-point, pardon fulgurant dès la première diffusion à l’été 1978 dans Récré A2. On raconte qu’au moment de la diffusion, la chaîne fait 100% de parts de marché.

Et en 1982, la très sérieuse Jacqueline Joubert qui dirige l’unité jeunesse d’Antenne 2 se souvient qu’elle avait dû se résigner, malgré elle, à assister à l’immense succès  des 74 épisodes de la série.

"Moi, je n'aimais pas du tout Goldorak, j'étais déséspérée de devoir le diffuser...A la fin du mois d'août c'était une vedette, et à la fin de l'été c'était, oui on peut le dire, une superstar"

 

En janvier 1979, Paris-Match offre sa couverture à "La Folie Goldorak" !

Finalement j’ai trouvé pourquoi les adultes ont mis du temps à accepter Goldorak. Ce n’est pas la violence ou la machine qui prend le pouvoir, non non c’est autre chose de bien plus universel:  lisez cet échange entre un journaliste et un petit garçon de 1982:

"Qui est-ce qui est le plus fort? Ton papa ou Goldorak?
C'est Goldorak parce qu'il est grand et géant
! "
 

 

 

 

 

 

(Goldorak et son fulguro-point ©maxppp)