Histoires d'info, France info

Histoires d'info. L’Uruguay, nation footballistique historique

La France affronte l'Uruguay vendredi  à 16 heures en quart de finale de la Coupe du monde 2018. L'Uruguay déjà quatre fois vainqueur du titre mondial.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'équipe de football d\'Uruguay, vainqueur de la Coupe du monde 1930.
L'équipe de football d'Uruguay, vainqueur de la Coupe du monde 1930. (EMPICS / EMPICS)

L'Uruguay qui a déjà été vainqueur de la Coupe du monde en 1930, renverse le géant brésilien, chez lui en 1950, pour remporter sa quatrième Coupe du monde. Il est vrai que le vendredi 6 juillet de cette année, le maillot uruguayen exhibera fièrement quatre étoiles, quand le maillot français n’en comptera qu’une. Pour autant, l’Uruguay n’a pas gagné quatre coupes du monde mais deux, celle de 1930, la première de l’histoire, et donc celle de 1950 au Brésil. La confusion du journaliste, entretenue donc par le maillot de l’équipe nationale vient des deux médailles d’or olympique obtenues à Paris en 1924 et à Amsterdam en 1928 et qui étaient un peu des Coupes du monde avant l’heure.

Un si petit pays domine le football mondial à cette époque

La raison se trouve d’abord dans la géographie de ce tout petit pays, coincé entre l'Argentine qui est 19 fois plus étendue et le Brésil 45 fois plus grand. Pour l’Uruguay le football a été un moyen exceptionnel d’exister face à ces géants et bien souvent de les battre sur le pré, à 11 contre 11 avec un ballon. Le football comme moyen d’existence pour un nain entouré de géants. De fait, et c’est aussi un facteur explicatif, très tôt l’Uruguay s’est passionné pour le football, apporté par les migrants européens, essentiellement italiens (pensez aux ancêtres de Canavi) et espagnols (pensez aux ancêtres de Suarez). Sachez par exemple que le 16 mai 1901, le premier match international joué hors du Royaume-Uni l’a été à Montevidéo, capitale de l’Uruguay. D’ailleurs, l’Uruguay avait battu le géant argentin.

On joue au foot tout le temps à Montevidéo au début du XXe siècle, l’urbanisme très aéré permettant d’organiser des foots partout. Puis dans les années 1910, armée de coachs italiens et accueillant des joueurs de tous les milieux et de toutes les couleurs là où ses voisins interdisaient aux descendants d’esclaves de porter les couleurs de l’équipe nationale, l’équipe d’Uruguay commence à clairement dominer le football sud-américain et bientôt mondial. Un ciment de l’unité nationale et objet d’une fierté infinie, le football uruguayen a connu un long sommeil, de 1970 à 2010. Il renaît aujourd’hui de ses glorieuses cendres.

 

L\'équipe de football d\'Uruguay, vainqueur de la Coupe du monde 1930.
L'équipe de football d'Uruguay, vainqueur de la Coupe du monde 1930. (EMPICS / EMPICS)