Histoires d'info, France info

Histoires d'Info. Il y a 60 ans, les Hongrois qui décidaient de fuir leur pays étaient accueillis par des pays étrangers

A quelques jours près, il y a 60 ans, un mouvement populaire, patriotique et anti-communiste renverse le gouvernement communiste hongrois soutenu par l’URSS. Un mouvement qui par son courage fascine à l’Ouest.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Novembre 1956, des hongrois fuient leur pays où une révolution est écrasée par les troupes soviétiques.
Novembre 1956, des hongrois fuient leur pays où une révolution est écrasée par les troupes soviétiques. (VOTAVA PRESS PHOTO AGENCY)

Pour raconter comment le gouvernement hongrois a été renversé ecoutez ce commentaire tel que le rapportait ce journaliste : "Un drame immense, drame où se mèle l'espoir, le courage et la mort, bouleverse la Hongrie [...] un peuple soviétisé depuis onze ans essaie à coups de sacrifices et d'héroïsme, de faire bouger le monde et changer les destins."

Le nouveau gouvernement formé par Imre Nagy promet la démocratisation du pays. Les troupes soviétiques ont quitté Budapest fin octobre, mais c’est probablement la décision de quitter le Pacte de Varsovie, cette alliance militaire réunissant les démocraties populaires et l’URSS, qui va faire changer d’avis Moscou qui se décide à écraser l’insurrection hongroise à partir du 4 novembre 1956, mettant sur les routes des foules fuyant le pays : "Jour après jour, semaine après semaine, depuis le 4 novembre 1956, c'est le même tragique exode de familles. S'enfuyant, abandonnant tout derrière elles, osant tout pour s'échapper. Qui voudrait bien les recevoir ? Qui voudrait les aider à reconstruire leurs foyers écrasés ? Heureusement, le monde conscient du sacrifice du peuple hongrois adopta ces hommes, ces femmes, ces enfants, ces familles."

Des foules accueillies avec une incroyable générosité un peu partout dans le monde

Au total ce sont près de 200 000 Hongrois qui vont fuir le pays, transitant d’abord vers l’Autriche voisine. Les États-Unis en accueilleront près de 30 000, autant que le Canada, quant aux pays européens, l’Allemagne et la Suisse se montreront les plus généreux avec plus de 10 000 réfugiés accueillis. Autant que l’Australie, et un peu plus que la France par ailleurs l’un des pays les moins généreux rapportés à sa population.

Devant tant de générosité, d’humanisme, la tentation est évidemment grande de rappeler cette histoire aux Hongrois massivement opposés aujourd’hui à l’accueil de réfugiés sur leur territoire. 

Novembre 1956, des hongrois fuient leur pays où une révolution est écrasée par les troupes soviétiques.
Novembre 1956, des hongrois fuient leur pays où une révolution est écrasée par les troupes soviétiques. (VOTAVA PRESS PHOTO AGENCY)