Histoires d'info, France info

Elizabeth II, reine européenne, fête ses 90 ans

Le Royaume-Uni et l'ensemble du Commonwealth célèbrent les 90 ans de la reine Elizabeth II...Mais les partisans de la constructions européenne pourrait peut-être en faire de même.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Retour le 20 juin 1948. La jeune princesse Elizabeth, âgée seulement de 22 ans, effectue son premier voyage officiel hors du Commonwealth, elle a visité l’Afrique du Sud l’année précédente. C’est en France qu’Elizabeth se rend. La foule parisienne est enthousiaste et au Musée Galliera où une exposition est consacrée à l’art britannique, elle prend la parole en français pour prononcer un discours très politique:

Il faut que nous puissions mettre en commun les dons et les vertus qui sont notre héritage le plus cher. La France et la Grande-Bretagne se doivent de prendre la direction de ce mouvement...

On est alors en juin 1948 et un mois plus tôt s’est tenu le Congrès européen de La Haye où se sont réunis tous les courants favorables à la construction européenne. Il aura pour conséquence un an plus tard la naissance du Conseil de l’Europe qui siégera à Strasbourg.

Ce discours pro-européen, Elizabeth ne va pas l’abandonner une fois devenue reine d’Angleterre en 1953.

Ainsi, après la brouille liée aux tensions sur l’entrée du Royaume-Uni dans la CEE dans les années 1960, Elizabeth est en France en 1972 pour y célébrer l’entrée prochaine de son pays dans l’Europe communautaire. Elle s'exprime après le président français, Georges Pompidou:

Georges Pompidou:  "Votre visite est particulièrement opportune puisqu'elle se situe au moment où la Grande-Bretagne va nous rejoindre au sein des communautés européennes."
Elizabeth II:  "Nous sommes de vieux amis qui se lancent ensemble dans une entreprise nouvelle. Je forme le voeu, M. le président, que notre voyage aide, autant qu'il se peut, à souligner combien est essentielle l'alliance de nos génies nationaux, au service de l'Europe, et par-delà l'Europe, au service de l'univers."

Elizabeth sera également au Parlement européen le 12 mai 1992, à peine le traité de Maastricht ratifiée pour afficher sa satisfaction, son soutien à la construction européenne et se félicitant de, je cite,  "L'’équilibre nécessaire" retrouvé à Maastricht.

D’une certaine manière, année après année, décennie après décennie, Elizabeth aura œuvré discrètement à ancrer la construction européenne dans son pays. Alors quand en mars dernier le Sun a sorti que la reine était favorable au Brexit, l’Europe n’allant pas selon elle dans la bonne direction, une information démentie par Buckingham, le quotidien populaire a offert un beau cadeau au camp du non au referendum sur la sortie de l’Union européenne.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)