Histoires d'info, France info

Comment Jeanne d'Arc a été privatisée par le Front national (1985-2015)

Personnage historique préféré de Jean-Marie Le Pen, Jeanne d'Arc a été progressivement captée par le Front national. Une "privatisation" réactivée chaque 1er mai.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Statue de Jeanne d'Arc, Place des Pyramides à Paris © Maxppp)

Retour en septembre 1982. Le président et fondateur du Front national Jean Marie-Le Pen est l’accusé d’un tribunal bien particulier, le mythique  le « Tribunal des Flagrants Délires » de Claude Villers sur France Inter. Le Pen à qui on a demandé son personnage historique préféré a répondu Jeanne d’Arc, mais il est encore à l’époque prêt à la partager avec d’autres, et notamment le président de la République François Mitterrand 

"Je n'ai pas le monopole de la célébration du culte de Jeanne d'Arc. Je crois que le président de la république a très heureusement choisi Orléans pour lancer son appel à l'unité nationale... "

 Trois ans plus tard, changement de ton. Le FN a émergé dans les urnes et la figure de Jeanne d’Arc s’est imposée comme une référence absolue pour Jean-Marie Le Pen, une référence absolue et désormais privatisée par le parti d’extrême droite. Le 12 mai 1985, le président du FN rend un vibrant hommage à la Pucelle d’Orléans

"Tu es le symbole de l'éternité de notre peuple et de sa jeunesse. Nous te donnons chaque année rendez-vous plus nombreux jusqu'au jour où nous aurons rétabli la France dans sa dignité et dans sa liberté "

 

Le FN s'approprie les deux Jeanne d'Arc. La Jeanne d'Arc de droite, symbole de la défense du pays contre l'envahisseur étranger, ce qui convient plutôt bien au FN, et une Jeanne d'Arc de gauche, fille du peuple, ce qui convient bien aussi à un parti qui se veut être la voix du peuple.

Dans ces conditions, pas question de laisser Jeanne d'Arc à d'autres. C'est notamment le sens de la Fête de Jeanne d'Arc organisée chaque 1er mai à Paris depuis 1988.

Le 1er mai 2012, Marine Le Pen réagit aux propos de Nicolas Sarkozy qui avait osé rendre hommage à Jeanne quelques jours plus tôt:

"Si notre action et son désir de nous ressembler le pousse à rendre hommage à Jeanne d'Arc et bien je m'en félicite"

Récemment, Brigitte Bardot déclarait reconnaître en Marine Le Pen une nouvelle Jeanne d'Arc. Propos certes un peu grotesques mais qui marque l'aboutissement d'une captation mémorielle engagée il y a plus de trente ans.

(Statue de Jeanne d'Arc, Place des Pyramides à Paris © Maxppp)