franceinfo seniors. 530 000 personnes âgées en situation de "mort sociale" en France selon le nouveau baromètre des Petits Frères des Pauvres

écouter (125min)

Les Petits Frères des Pauvres ont présenté vendredi 1er octobre sur franceinfo leur second baromètre sur la solitude et l'isolement quand on à plus de 60 ans en France. La situation des plus âgés s'aggrave. 

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le second baromètre des Petits Frères des Pauvres sur la solitude et l'isolement quand on a plus de 60 ans en France en 2021 est sans appel. Nos anciens souffrent et beaucoup sont en situation de "mort sociale". Leur nombre a doublé en 4 ans.  (MARION DUNYACK)

530 000 personnes âgées de 60 ans et plus dans notre pays, ne rencontrent jamais ou quasiment jamais d’autres personnes des réseaux familiaux, amicaux, des voisins ou des réseaux associatifs ,c'est deux fois plus qu’en 2017. Leur nombre est passé de 300 000 à 530 000. C'est ce qu'on appelle une "situation de mort sociale".

La pandémie n'a fait qu'accentuer l'isolement des plus âgés

L'un des enseignements marquants de la deuxième édition du baromètre  Solitude et Isolement quand on a plus de 60 ans en France en 2021, révèle une aggravation alarmante de la situation d’isolement de nos aînés en 4 ans.   

Ne pas faire de l’isolement relationnel un nouveau business. (STUDIO LAZAREFF)

Les dix préconisations des Petits Frères des Pauvres 

1 / Produire des données officielles régulières sur la solitude et l’isolement de la population française avec des définitions partagées par tous. 

2 / Inclure la variable de l’isolement relationnel dans les processus d’évaluation de la perte d’autonomie.

3 / Prioriser dans les actions de lutte contre l’isolement les personnes âgées aux revenus les plus modestes, en mobilisant les crédits de la conférence des financeurs sur cet axe.

4 / Ne pas faire de l’isolement relationnel un nouveau business, et ne pas proposer seulement une société de la surveillance des personnes âgées.

5 / Prioriser l’aide au maintien du lien social dans les actions de sensibilisation au numérique.

6 / S’appuyer sur les acteurs de proximité, et les soutenir dans la construction des politiques de lutte contre l’isolement des personnes âgées. 

7 / Soutenir les structures associatives et les inciter à mieux intégrer les personnes âgées du grand âge en adaptant leurs missions. 

8 / Faire de la sortie en extérieur un élément primordial de lutte contre la perte d’autonomie et de l’isolement.

9 / Mener une politique de sensibilisation des plus jeunes au vieillissement et à l’isolement des personnes âgées.

10 / Mieux prévenir les risques de mort solitaire en expérimentant un système d’alerte.                                                                             

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.