France Info numérique, France info

"Universités en ruine" : un Tumblr sur les conditions de travail dans les facs

Le collectif Sciences en Marche entend dénoncer, à l'appui de photos, le manque de moyens financiers dans l'enseignement supérieur et la recherche en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Capture d'écran Twitter)

Des toilettes délabrées et des fuites d'eau au plafond à l'université Paris-8, des résidences étudiantes sans eau chaude à Aix-Marseille ou encore une bibliothèque fermée pour "des raisons climatiques" à l'université Paris-Est. Comprendre : des trop basses températures faute de chauffage. Autant d'histoires de lieux et de photographies recensées par le Tumblr "Universités en ruine" du collectif Sciences en Marche rassemblant des universités, des écoles doctorales et des laboratoires de recherche.

Héloïse Duché, doctorante en sciences de l'éducation est à l'origine de cette plateforme participative. "Prendre une photo et l'envoyer, ce n'est certes pas un engagement énorme mais c'est déjà prendre conscience de son environnement pour faire connaître un certain nombre de problèmes". Elle-même à l'université Paris-8 avait envie de montrer "ces détritus et ces choses cassées que l'on ne répare pas".

Après une marche organisée mi-octobre, le collectif compte à nouveau protester contre la baisse des crédits budgétaires alloués à l'enseignement supérieur et la recherche lors d'une manifestation le jeudi 11 décembre. "Cela fait des mois que nous nous mobilisons pour défendre l'enseignement supérieur et la recherche. Nous n'avons pas de résultats. Ces problèmes de financement ont des conséquences extremement concrètes sur la vie des étudiants, des enseignants et des personnels administratifs" , explique Héloïse Duché.

Dans les facultés françaises, les questions budgétaires sont de plus en plus abordées en public parallèlement à la mise en place de la réforme sur l'autonomie des universités. Par exemple, à l'université de Toulouse-Jean Jaurès où depuis plusieurs semaines, des enseignants et des étudiants font grève. Mais un vote électronique organisé ce lundi a rejeté la solution du blocage pour la suite du mouvement.

(© Capture d'écran Twitter)