Cet article date de plus de neuf ans.

"Perdre son temps sur Internet", le cours insolite d'une université américaine

Proposé à l'université de Pennsylvanie au printemps, le cours consistera en trois heures sans but prédéfini devant les écrans d'ordinateurs. Objectif : démontrer qu'Internet est source de savoirs.
Article rédigé par Judith Chetrit
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
  (Le cours proposé par l'université de Pennsylvanie s'intitule "Perdre son temps sur Internet" © Maxppp)

Quand les élèves passent leur temps sur Internet en classe au lieu d'écouter, certains professeurs s'en plaignent. D'autres comme Kenneth Goldsmith, déjà connu pour avoir voulu "imprimer le Web ", en font le thème de leur cours. Au printemps prochain, les étudiants de l'université de Pennsylvanie, une prestigieuse université américaine, pourront suivre le cours intitulé "Perdre son temps sur Internet ".

Le descriptif du cours mis en ligne sur le site de l'université nous renseigne sur le contenu de l'enseignement. Il pourrait être question d'une autobiographie écrite à partir d'un profil Facebook ou d'un roman écrit se fondant sur des brèves Twitter de 140 signes. "Internet serait-il le plus grand poème jamais écrit ? " est une des interrogations soulevées. Le cours sera néanmoins accompagné de lectures de Guy Debord, d'Erving Goffman, de Georges Perec ou de Michel de Certeau.

Kenneth Goldsmith, professeur et poète explique le concept au site anglophone Vice. Ses étudiants auront ordinateurs, tablettes ou smartphones et resteront devant leurs écrans pendant les trois heures de cours. Libre à eux de se connecter aux sites qu'ils veulent.

L'idée est à mi-chemin entre la philosophie et l'écriture : se servir de ce temps passé, des découvertes glânées en ligne pour écrire et réfléchir sur le temps qui passe et l'ennui car le professeur est convaincu qu'Internet ne rend pas stupide mais est une source de savoirs. Autrement dit, est-ce que passer du temps à lire des commentaires sur Internet est une perte de temps ? Est-ce que cliquer sur des vidéos sur Youtube est une perte de temps ?

"J'en ai assez de lire des articles chaque semaine dans le New York Times qui nous rendent coupables de passer bien trop de temps sur Internet. Je pense qu'Internet nous rend plus intelligent ", estime Kenneth Goldsmith. Lui espère obtenir "un travail artistique à partir de l'état de distraction dans lequel nous nous trouvons lorsque nous sommes au téléphone avec quelqu'un et sur Internet en même temps, ou lorsque nous discutons pendant que nous regardons une vidéo ".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.