France Info numérique, France info

My Idol, la nouvelle appli inutile qui cartonne

Entièrement en chinois, au fonctionnement totalement obscur, l'application génère de petites vidéos psychédéliques que l'on retrouve déjà un peu partout sur les réseaux.

(Les internautes multiplient les vidéos (parfois un poil perturbantes) © Capture d'écran Twitter)

 Ils n'y comprennent rien, et c'est sans doute pour celà qu'ils l'aiment autant. Lancée l'an dernier, My Idol vient tout juste d'atterrir sur les réseaux occidentaux, qui se sont pris de passion pour cette application chinoise - non traduite  et uniquement disponible sur iOs - qui génère des petites vidéos bizarroïdes, dans lesquelles se trémoussent des versions cartoonesques de nous-mêmes ou de quelques éminentes personnalités.

Virale comme jamais, My Idol a fait en quelques heures le tour du monde, propulsée dans le top des applis les plus populaires du moment. Une trajectoire qui n'est pas sans rappeler celle de Dubsmash - mais si, souvenez-vous - et qui n'augure donc rien de bon en terme de longévité pour My Idol . Soyez prévenus : vos timelines vont crouler sous ces vidéos dans les jours à venir, mais elles risquent fortement de disparaître tout aussi rapidement. Un mauvais moment à passer, en somme.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué les dix ans de YouTube; les drones de la Poste suisse (et les techniques imaginées en France pour lutter contre les survols intempestifs); le papa des émoticônes qui n'aime pas les emojis; les Français numéros 1 sur les emojis "petit coeur" (ça vous étonne ?) et l'ancien appartement de Kurt Cobain à louer sur Airbnb. Rock'n roll.

 

(Les internautes multiplient les vidéos (parfois un poil perturbantes) © Capture d'écran Twitter)