France Info numérique, France info

L'INPI refuse les dépôts de marque "Je Suis Paris" et "Pray For Paris"

Comme lors des attentats de janvier, des petits malins ont tenté de déposer des marques reprenant les slogans utilisés sur le web dans la foulée du drame du 13 novembre.

(En même temps que le temps de la prière et du recueillement, Paris retourne peu à peu à son mode de vie convivial et libre. © REUTERS/Carlo Allegri)

 On évoquait il y a peu la manière plus qu'inélégante qu'avaient certains de capitaliser sur l'horreur et l'émotion ressenties par tous à l'issue des attentats de la semaine passée. Outre les macabres produits dérivés proposés à la vente, d'autres ont tenté de déposer comme marques les slogans les plus frequemment utilisés sur le web par celles et ceux qui souhaitaient marquer leur soutien aux victimes, tels que "Je Suis Paris " ou "Pray For Paris ". Heureusement, l'INPI veille au grain.

L'Institut national de la propriété intellectuelle a annoncé, dans un communiqué, qu'elle refuserait tout dépôt de ce type, et qu'elle avait d'ailleurs déjà commencé à le faire, puisque les premières demandes lui sont parvenues dès le 14 novembre, quelques heures à peine après les attentats. Notez que l'INPI n'en est pas à sa première confrontation directe avec ce genre d'attitude. En janvier, déjà, les demandes de dépôt de marque "Je Suis Charlie " avaient été nombreuses. Là encore, toutes refusées.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué le très symbolique ; le tout aussi lourd de sens ; les reproches faits aux GAFA sur leur solidarité de facade (et cette proposition délicatement ubuesque) ainsi que le retour de David Bowie, annonciateur de beaux jours musicaux à venir. On en a tous besoin.

(En même temps que le temps de la prière et du recueillement, Paris retourne peu à peu à son mode de vie convivial et libre. © REUTERS/Carlo Allegri)