France Info numérique, France info

L'homme en fauteuil roulant qui voulait aller plus vite que le métro

Londonien et handicapé moteur, Anthony Ince a essayé de joindre deux stations successives en allant aussi vite que le métro. En vain, faute d'accessibilité des transports en commun.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Anthony Ince bloqué par les escaliers du métro londonien © Capture d'écran de la vidéo Youtube)

Depuis quelques jours, des Londoniens s'amusent à aller plus vite que le métro en courant entre deux arrêts qui se suivent.

Anthony Ince, un handicapé en fauteuil roulant a lui aussi essayé de relever le défi. En vain, faute d'accessibilité du métro londonien car trois quarts des stations sont dotées d'escaliers sans aucun équivalent pour les personnes à mobilité réduite. "J'ai tendance à voyager en bus. Il est bien trop difficile de savoir quel endroit est accessible quand j'emprunte le métro. J'ai l'impression que nous les personnes en fauteuil roulant sommes ignorés, alors que Londres avait fait beaucoup d'efforts lors des Jeux Paralympiques de 2012 ", explique-t-il.

La vidéo qui a fait plus de 60.000 vues est frappante. On voit Anthony franchir avec succès les différentes étapes du parcours : sortir de la station de métro du départ, circuler dans la rue puis parvenir à la station d'arrivée de la course à temps. Sauf qu'il n'y a pas d'ascenseur pour aller aux sous-sols et accéder aux rames. 

(Anthony Ince bloqué par les escaliers du métro londonien © Capture d'écran de la vidéo Youtube)