France Info numérique, France info

Donald Trump aurait acheté ses fans Facebook

Le milliardaire, désormais candidat à l'investiture républicaine, va rendre la campagne pour la Maison Blanche hautement intéressante. Et psychédélique.

(© REUTERS / Dominick Reuter)

 Depuis quelques jours, les partisans du Parti démocrate américain se frottent les mains de satisfaction. En entrant dans la course à l'investiture dans le camp d'en face, celui du Parti républicain, le milliardaire Donald Trump promet de semer un bordel de tous les diables dans la campagne présidentielle. Réputé pour ses sorties aux confins du psychédélique, le magnat de l'immobilier a en plus une furieuse propension à virer dans le grand n'importe-quoi.

La preuve, avec cette première polémique : il aurait acheté ses fans Facebook. C'est ce qu'avance le site Vocativ , qui s'est intéressé aux nombreux supporters numériques de Trump. S'il peut se vanter d'être le candidat le plus suivi sur le réseau social, ses fans, par contre, sont sujets à caution. Le site s'est en effet aperçu qu'ils provenaient en majorité de pays comme les Philippines, la Malaisie ou l'Inde. 

Certes, Trump est un homme d'affaires international, il a donc potentiellement une aura au-delà des frontières des Etats-Unis. Le problème, c'est que les fans issus des pays où il fait des affaires (Dubai, Turquie, Corée du Sud) sont très peu nombreux. Et que les pays où sont localisés ses fans, eux, sont connus pour pratiquer le commerce des "likes ", à coups de comptes fantômes servant à gonfler les compteurs des pages. Tiens donc.

Si on ajoute à tout celà le fait que Trump est fortement soupçonné d'avoir également payé des figurants pour venir faire la claque lors de l'annonce de sa candidature, on se dit que, définitivement, ce cru électoral américain risque d'être des plus savoureux. Pour le plaisir, prenez le temps de regarder ci-dessous la réaction du formidable animateur du Daily Show , Jon Stewart, lors de l'entrée en lice de Trump. Sa joie fait chaud au coeur :

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué la loi sur le numérique; le lancement du réseau Minds , adoubé par les Anonymous; l'ouverture au public d'un autre anti-Facebook, Ello ; le très chouette message d'un prof de français à ses élèves attendus devant l'examinateur du bac ce vendredi et la vidéo de nos confrères de France Bleu Périgord pour célébrer la Fête de la musique 2015:

Cadeau bonus, en cette veille de Hellfest , Iron Maiden a annoncé sur Twitter

pour septembre. Ca se fête :

 

(© REUTERS / Dominick Reuter)