France Info numérique, France info

DiCaprio finance le "Uber des déchets"

La star hollywoodienne a mis la main à la poche pour aider la start-up Rubicon Global à développer son application mobile.

(Leonardo DiCaprio à Cannes, en mai 2015 © REUTERS/ Regis Duvignau)

 Fervent défenseur de la cause environnementale, Leonardo DiCaprio vient une nouvelle fois d'illustrer sa fibre écolo en participant au financement d'une entreprise pas comme les autres : la start-up Rubicon Global, que la presse spécialisée présente déjà comme le "Uber des déchets".

Précisément, Rubicon se veut comme un intermédiaire entre les entreprises et les usines de traitement des déchets. Grâce à une appli géolocalisée, elle se propose d'assurer le transport des déchets de la manière la plus rapide - pour limiter l'impact écologique des voyages en camion - et surtout la moins coûteuse pour l'entreprise qui souscrit à son service. De 20 à 30% d'économies sur la facture finale, assure Rubicon.

Valorisée, selon le magazine Fortune, à près de 500 millions de dollars, Rubicon pourrait même faire sous peu son entrée en Bourse, boostée par un portefeuille de clients au sein duquel figureraient certaines des plus grosses entreprises américaines. DiCaprio, de son côté, a mis la main à la poche, avec quelques autres, pour lever les 50 millions nécessaire à la création de la fameuse appli. 

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué les déboires de Maître Eolas; le hoax impliquant Cristiano Ronaldo; les changements de sexe chez Twilight et la BD de Laurel, "Comme Convenu ", carton absolu en terme de crowdfunding .

(Leonardo DiCaprio à Cannes, en mai 2015 © REUTERS/ Regis Duvignau)