franceinfo junior , France info

franceinfo junior. Dans une vidéo, des collégiens dénoncent le sexisme

Pendant la semaine de Noël, franceinfo junior tend son micro à des enfants qui mènent des projets inspirants, de belles actions. Mercredi, c'est une classe de sixième qui est mise à l'honneur pour avoir créé une vidéo dénonçant le sexisme, elle a été lauréate du concours Zéro Cliché 2018.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un extrait de la vidéo \"Et pourquoi ?\", créée par des élèves du collège Mendès-France à Marcoussis (Essonne), avec leurs enseignants et une comédienne.
Un extrait de la vidéo "Et pourquoi ?", créée par des élèves du collège Mendès-France à Marcoussis (Essonne), avec leurs enseignants et une comédienne. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

Ils n'ont pas attendu d'être adultes pour prendre la parole et défendre une cause, s'engager, montrer leur vision du monde. Cette semaine, franceinfo junior met à l'honneur des enfants qui ont mené des initiatives positives et inspirantes tout au long de l'année. Troisième rencontre mercredi 26 décembre : une classe de sixième du collège Mendès-France de Marcoussis a créé une vidéo pour dénoncer le sexisme et les inégalités filles-garçons.  Avec leur film, ils ont remporté en mai dernier le concours Zéro Cliché, organisé par le Clemi. Trois camarades de cette classe, aujourd'hui en cinquième, Kylian, Apolline et Mélice sont les invités du jour de franceinfo junior. Ils répondent aux questions de trois élèves du collège Albert Schweitzer de Soisy-sous-Montmorency.

"Pourquoi il y aurait des sports de filles et de garçons ? Pourquoi les filles doivent jouer aux poupées et les garçons aux petites voitures ? Pourquoi les garçons devraient avoir les cheveux courts et les filles les cheveux longs ?" Dans leur vidéo intitulée Et pourquoi ?, on suit l'histoire d'un collégien, moqué et traité de "femmelette" parce qu'il est ému en lisant un livre. S'ensuivent des scènes montrant le sexisme ambiant et quotidien, que même les plus jeunes peuvent subir. Vous pouvez regarder ci-dessous leur court-métrage.

Pour en parler, Raphaëlle pose la première question : "Comment avez-vous eu l'idée de parler de ce sujet des inégalités filles garçons ?" C'est Kylian qui explique l'origine du projet, mené avec leur enseignante et une metteuse en scène dans le cadre du concours Zéro cliché : "On était tous d'accord sur ce sujet, on voyait que c'était plutôt flagrant et on pensait que [faire une vidéo] ça pourrait aider, que le sexisme c'est important de le combattre, même nous les garçons."

La lutte contre le sexisme avec les filles et les garçons

Waleed enchaîne avec sa question : "Qu'est-ce que vous avez voulu raconter ?" Apolline lui explique : "On montre qu'il y en a qui peuvent voir ça, que ça ne soit pas que les filles qui combattent ça." Kylian complète : "Souvent les garçons ils ne s'en rendent pas forcément compte mais depuis qu'on a fait le film, quand il y a des phrases sexistes, on se reprend entre nous. (...) Avant je pensais que c'était normal que les femmes fassent le ménage" donne-t-il en exemple. Mélice ajoute à son tour : "Que les garçons du collège réalisent ça, c'est déjà une bataille gagnée."

"Vous avez des rôles particuliers ?" se demande maintenant Waleed. C'est Mélice qui lui raconte les coulisses du tournage : "Pendant que certains jouaient, d'autres tenaient la perche son, d'autres disaient 'silence' sur le plateau et on échangeait les rôles." Un vrai travail d'équipe qui a aussi appris "l'entraide", constate Apolline.

Pour conclure, Dogan leur pose une question un peu plus personnelle : "Vous avez pensé quoi de votre film ?" Au micro, Apolline raconte que "c'est beau de se dire que c'est nous qui avons fait ça." Mélice confie : "C'était émouvant, on a se dit 'wahou' on a ouvert les yeux sur ces choses." 

► Pour écouter l'échange entre les jeunes réalisateurs de ce film et nos collégiens intervieweurs du jour, retrouvez notre émission spéciale Noël sur cette page.

► Pour participer à l'édition 2019 du concours Zéro cliché pour l'égalité fille-garçon, organisé par le Clemi, les inscriptions ouvrent le 15 janvier.

Kylian, Apolline et Mélice, collégiens à Marcoussis, sont venus en studio à Paris pour répondre aux questions de franceinfo junior.
Kylian, Apolline et Mélice, collégiens à Marcoussis, sont venus en studio à Paris pour répondre aux questions de franceinfo junior. (ESTELLE FAURE / FRANCEINFO - RADIOFRANCE)

Cette semaine sur franceinfo junior

 Zola, 11 ans, lutte contre les pailles en plastique

► À 9 ans, Arthur vient en aide aux sans-abri

Un extrait de la vidéo \"Et pourquoi ?\", créée par des élèves du collège Mendès-France à Marcoussis (Essonne), avec leurs enseignants et une comédienne.
Un extrait de la vidéo "Et pourquoi ?", créée par des élèves du collège Mendès-France à Marcoussis (Essonne), avec leurs enseignants et une comédienne. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)