franceinfo junior, France info

franceinfo junior. C'est quoi ce virus du Covid-19 qui touche les visons ?

Cette semaine, les enfants ont entendu parler de coronavirus chez les visons. Animaux, visons et Covid-19... on fait le point dans franceinfo junior avec Barbara Dufour, professeur d'épidémiologie à l'Ecole Vétérinaire d'Alfort (ENVA). 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un vison dans une cage de l\'élevage de visons à Montarlot-lès-Rioz (Haute-Saône).
Un vison dans une cage de l'élevage de visons à Montarlot-lès-Rioz (Haute-Saône). (JEAN-FRANÇOIS FERNANDEZ / FRANCE-BLEU BESANÇON)

Après la détection de la présence du Covid-19 dans un élevage d'Eure-et-Loir, 1 000  visons ont été abattus en France. Le ministère de l'Agriculture affirme que la situation est différente du Danemark où 17 millions de ces animaux doivent être abattus. Mais quel est ce virus qui touche les visons ? Quel est le rapport avec le virus du Covid-19 dont on parle depuis un an ? 

Au micro pour en parler : Aïcha, Denisa, Chelsy, Erik et Aaron, des élèves de CM1-CM2 en région parisienne. Ils partagent leurs questions avec Barbara Dufour, professeure d'épidémiologie et maladie infectieuse à l'Ecole Vétérinaire d'Alfort (ENVA). 

Élève en CM2, Aaron a par exemple entendu parler de cette histoire de virus et de vison : "Il y a le virus qui a contaminé un animal, ça s'appelle le vison, est-ce que c'est vraiment pire ?", se demande l'écolier. L'occasion pour la spécialiste d'expliquer ce qu'il s'est passé dans les élevages de visons et pourquoi certains ont été abattus. Erik veut savoir d'où est venu ce virus et s'il peut à son tour contaminer les humains. Les enfants veulent aussi savoir si les animaux peuvent attraper mourir du virus du Covid-19. Sur cette page, réécoutez en entier l'émission franceinfo junior du jour sur les visons et le Covid19, au micro de la présentatrice Marie Bernardeau. 

Un vison dans une cage de l\'élevage de visons à Montarlot-lès-Rioz (Haute-Saône).
Un vison dans une cage de l'élevage de visons à Montarlot-lès-Rioz (Haute-Saône). (JEAN-FRANÇOIS FERNANDEZ / FRANCE-BLEU BESANÇON)