Cet article date de plus de neuf ans.

Faut-il vraiment arrêter de punir ceux qui fument du cannabis ?

écouter (5min)
Deux Français sur trois (65 %) sont opposés à la dépénalisation du cannabis (sondage Harris Interactive pour 20 Minutes), et même 72 % à être opposés à la légalisation de cette drogue. Le débat a été relancé cette semaine par le ministre de l'Education, Vincent Peillon. Les adolescents français sont les premiers consommateurs de cannabis en Europe.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

En France, la consommation de cannabis a été multipliée par 20 en 30 ans.
C'est aujourd'hui un véritable fléau : les consommateurs sont de plus en plus jeunes et même si les saisies sont moins nombreuses qu'il y a quelques années (110 tonnes en 2004, 60 en 2009), on estime que le trafic n'a pas diminué, bien au contraire.

C'est d'ailleurs pour cela que le ministre de l'Education a relancé le débat cette semaine : puisque la répression ne fait pas reculer la consommation ni le trafic, il faut peut-être réexaminer la question de la dépénalisation du cannabis, estime Vincent Peillon.

Pas question, a répondu le Premier ministre. Et fin du débat. Un débat qui revient régulièrement sur le tapis depuis 15 ans.

Pour répondre aux questions des lecteurs du journal Mon Quotidien, un médecin, le docteur Xavier Pommereau. Dans son service, au CHU (hôpital) de Bordeaux, il soigne de nombreux adolescents devenus accros au cannabis.
Au micro cette semaine : Léopold (8 ans, en CM1), Aymar et Caspar (10 ans, en CM2).

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.