franceinfo junior, France info

Detroit (USA), l'ancienne capitale de l'automobile est aujourd'hui ruinée

On la surnommait "Motor City". Detroit, c'était la capitale mondiale de l'automobile. Noyée sous les dettes, Detroit est aujourd'hui la première ville à demander sa mise en faillite, seul moyen pour cette capitale grande comme cinq fois Paris, de repartir de zéro.► Et dans la page culturelle de ce France Info junior, visite guidée du Meccano Lab à Calais, un laboratoire ouvert aux enfants... et aux grands.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Detroit (Michigan, Etats-Unis). Une
ville de près de cinq millions d'habitants, soit cinq fois Paris. Etouffée par ses
dettes, c'est la première ville américaine à demander sa mise en faillite. Détroit n'arrive plus à rembourser ses
emprunts : près de 20 milliards d'euros.

Que s'est-il passé dans cette ville où
l'on fabriquait jadis presque toutes les voitures américaines
, on l'avait même
surnommée "MotorCity" ? 
D'une part, la crise
économique a fait s'effondrer le marché automobile américain. Et puis les constructeurs ont fait les mauvais choix, continuant à fabriquer de gros 4x4 qui consomment énormément de carburant, devenu très cher. Face à eux, les Japonais ont construit de plus petites voitures, plus économes, et ils ont eu beaucoup plus de succès sur le marché américain.
Enfin, le
dernier maire de Detroit a un peu confondu les comptes de la ville avec son
propre porte-monnaie, il a été condamné à 28 ans de prison.

Vers une mise en faillite

Résultat : beaucoup d'usines ont fermé, la ville se vide de ses
habitants, les impôts ne rentrent plus et la situation ne fait que s'aggraver. La justice américaine, qui se penche ces jours-ci sur le dossier, pourrait bien déclarer Detroit en faillite.

Gaëlle Joly, journaliste au Mouv', rentre de reportage à Detroit. Elle répond aux questions des lecteurs de Mon Quotidien , le quotidien
des 10-14 ans. Aujourd'hui : Anna, en CE2, Julien, en CM1, Tiago et Quentin, en
CM2.

> A VOIR : Reportage multimédia de Gaëlle Joly à Detroit, sur le site du Mouv'

Meccano Lab

Meccano, tout le monde connaît : la marque a 115 ans, c'est dire si elle en a vu grandir des générations de bricoleurs. 
La marque vient d'ouvrir à Calais son premier Meccano Lab. Pourquoi Calais ? Parce que cela fait 50 ans que les pièces de Meccano sont fabriquées à Calais, et que la ville a choisi de valoriser son patrimoine industriel.

 Le Meccano Lab est un lieu, un laboratoire ouvert au
public, où l'ont peut venir faire des constructions de Meccano. A partir
de modèles, ou bien réaliser les constructions qu'on a imaginées, le fruit à
100% de sa créativité. Une demi-heure, une heure ou
une après-midi entière, dans un atelier en libre-service ou un atelier
encadré : chacun choisit sa formule. 

 Le Meccano
Lab est ouvert l'après-midi pendant les vacances scolaires du mardi au
dimanche. Mercredi, samedi et dimanche pendant l'école. L'accès est totalement
gratuit et à tout âge, on y passe un très bon moment. 

 

(©)