franceinfo golf, France info

franceinfo golf. Le golf s'invite en plein Paris

Le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris accueille pendant dix jours, jusqu'au 30 septembre, date de fin de la Ryder Cup à Saint-Quentin-en-Yvelines, un espace entièrement dédié au golf.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le village de la Ryder Cup sur le parvis de l\'hôtel de ville
Le village de la Ryder Cup sur le parvis de l'hôtel de ville (Fabrice Rigobert Radio France)

Un espace entièrement dédié à la pratique du golf, à mi-chemin entre la fan zone et un terrain d'initiation à la pratique sous toutes ses formes, est installé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris, jusqu'au 30 septembre, jusqu'au terme de la Ryder Cup,

Un écran géant de 12 mètres sur six pour suivre les matches de la Ryder Cup la semaine prochaine et sept ateliers pour découvrir ou pratiquer la discipline. Tout a été fait pour toucher le plus large public possible, explique Nicolas Poirier, en charge de la fan zone pour la fédération française de golf.

Un long putt en direction de l\'écran géant
Un long putt en direction de l'écran géant (Fabrice Rigobert Radio France)
 

"Des ateliers de putting, on va trouver des ateliers de chipping, des structures gonflables où l'on va pouvoir taper des balles, s'initier. On a la particularité d'avoir deux simulateurs où le golf national est en configuration Ryder Cup avec les tribunes, la Ryder Cup est sur le parvis de l'Hôtel de Ville."

Sortie de bunker sur le parvis de l\'Hôtel de ville
Sortie de bunker sur le parvis de l'Hôtel de ville (Fabrice Rigobert Radio France)

Des professeurs du golf national, des bénévoles

Ils sont tous là, pour encadrer les scolaires et le grand public, notamment sur l'un des simulateurs pour taper les longs coups. L'idée est bien sûr de donner une nouvelle image du golf, fort de ses 410 000 licenciés et de 800 000 pratiquants, précise Jean-François Martins, adjoint à la maire de Paris en charge des sports. 

"Ce n'est pas un sport qui est réservé à certains. C'est un sport qui peut être populaire. Il y a des pays comme l'Écosse où tout le monde joue au golf, quelque soit la catégorie socio-professionnelle, c'est ce qu'on a eu envie de faire durant cette Ryder Cup." 

Le golf sur le parvis de l\'hôtel de ville de Paris
Le golf sur le parvis de l'hôtel de ville de Paris (Fabrice Rigobert Radio France)

Paris, dernière étape d'un circuit de 12 villes

La mairie de Paris dit réfléchir à des lieux pour développer la pratique urbaine. La capitale est la dernière étape d'un circuit de 12 villes qui a permis à la fédération d'aller à la rencontre d'un nouveau public pour donner un élan à cette discipline qui peine à décoller. Un soin particulier a été apporté à ce village.

 "On a fait une réplique des quatre derniers trous du golf national, en miniature avec une reproduction de tous les obstacles, devant l'Hôtel de Ville "appuie Olivier Denis Massé, directeur du marketing à la fédération française de golf. "L'objectif c'est de populariser un peu plus le golf grâce à la Ryder Cup parce que sans la Ryder Cup on n'aurait jamais pu faire tout cela, et c'est bien évidemment à terme d'avoir de nouveaux golfeurs."

La fédération française de golf espère attirer plus de 30 000 personnes d'ici la fin de l'opération.

Le village de la Ryder Cup sur le parvis de l\'hôtel de ville
Le village de la Ryder Cup sur le parvis de l'hôtel de ville (Fabrice Rigobert Radio France)