franceinfo golf, France info

franceinfo golf. La numéro un tricolore, Céline Boutier, proche de l'exploit

Elle a frôlé la victoire la semaine dernière aux États-Unis. Céline Boutier a finalement pris la 5e place de l'US Open féminin de golf, dimanche dernier à Charleston, l'un des tournois majeurs de la saison. La numéro un tricolore confirme, semaine après semaine, sa très belle progression.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Céline Boutier 5ème à l\'US Open de Charleston
Céline Boutier 5ème à l'US Open de Charleston (LPGA via Twitter)

Céline Boutier est devenue, en janvier, la quatrième joueuse française à remporter un tournoi du prestigieux LPGA, le circuit américain, lors d'une étape spéciale en Australie.

Dimanche à Charleston en Caroline du sud, la joueuse de Montrouge, formée au Paris Country Club à Saint-Cloud, où elle a débuté à l'âge de sept ans, sous l'oeil protecteur de son père, enseignant, elle a failli devenir la troisième tricolore de l'histoire à remporter un tournoi du grand chelem, 16 ans après Patricia Meunier Lebouc, et 52 ans après la pionnière, Catherine Lacoste, victorieuse de l'US open 1967.

"J'avais une réelle chance de gagner"

Céline Boutier était co-leader de l'épreuve juste avant le dernier tour.

"C'était un peu un mix d'émotions, très satisfaite de la façon dont j'avais géré ma troisième partie, mais j'étais aussi un peu en stress par rapport à la journée qui allait arriver, le lendemain. Je savais que j'avais une réelle chance de gagner parce que je jouais bien, j'aimais bien le parcours, mais c'est vrai qu'après, j'ai eu un peu plus de stress et d'anxiété que j'anticipais pendant le dimanche. Cela m'a un peu empêchée de jouer certains coups à fond, c'est l'expérience qui rentre."

Céline Boutier à l\'US Open sur le parcours de Charleston
Céline Boutier à l'US Open sur le parcours de Charleston (Twitter LPGA)


La volonté de trop bien faire, la retenue, ont empêché Céline Boutier de remporter le premier tournoi majeur de sa carrière. Il lui a fallu plusieurs jours pour accepter cette défaite, cette cinquième place pourtant pleine de promesse.

"Je n'ai pas atteint mon meilleur niveau"

Rentrée chez elle à Dallas, l'ex-numéro un mondiale amateure, professionnelle depuis trois ans, va poursuivre son travail avec Cameron McCormick, également entraîneur de l'ancien numéro un mondial, Jordan Spieth, avec la volonté de briller bientôt, et pourquoi pas en France, fin juillet sur l'Evian Championship, avant dernier tournoi majeur de la saison.


"Ça a toujours été spécial pour moi, parce qu'avoir un majeur de golf en France, c'est quand même unique, c'est vrai que c'est un peu mon rêve de le gagner, ce serait vraiment un objectif pour moi. En fait, le truc qui est en très encourageant, c'est que je ne pense pas que j'ai atteint mon meilleur niveau. Je pense que j'ai des choses à améliorer et je ne pense pas avoir joué mon meilleur golf. C'est très encourageant pour moi parce que je sais que je peux encore progresser, je peux aller plus haut et je reste motivée pour mieux faire."

Céline Boutier pointe aujourd'hui à la 72e place mondiale

Elle participera au troisième tournoi majeur de la saison la semaine prochaine à Chaska dans le Minnesota pendant que Tiger Woods sera au départ de l'US Open sur le parcours de Pebble Beach en Californie. Deux français seront présents, Mathieu Pavon et Clément Sordet.

Céline Boutier 5ème à l\'US Open de Charleston
Céline Boutier 5ème à l'US Open de Charleston (LPGA via Twitter)