franceinfo golf, France info

franceinfo golf. À la conquête des élus

Convaincre les élus d'implanter une structure golfique de proximité dans leur commune pour développer la pratique. C'est ce que le dirigeant d'une jeune société a tenté de faire cette semaine à l'occasion du Salon des maires de France porte de Versailles à Paris.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La première structure d\'impact golf installée à Saint françois Longchamps dans la vallée de la maurienne.
La première structure d'impact golf installée à Saint françois Longchamps dans la vallée de la maurienne. (Gildas Huet Impact golf)

Nous sommes dans le hall 2 porte de Versailles, à côté des stands de différentes fédérations et de constructeurs d'équipements sportifs proposant des terrains de basket, de foot, de hand. Gildas Huet directeur d'Impact Golf s'est installé avec quelques affiches de la première structure qu'il est allé monter à Saint-François-Longchamp dans la vallée de la Maurienne il y a un peu plus d'un an. Une maquette de ce concept innovant créé pour les villes, trône au milieu de son stand.


"C'est grand comme un terrain de tennis, 33 mètres de long, 14 de large, hauteur six mètres avec un filet sur le dessus. On peut jouer à 16 ou 18 personnes. Il y a quatre zones de frappe, un grand chipping green, putting green. C'est vraiment une structure faite pour le monde urbain, très petite où l'on peut faire tous les coups du golf. Ce n'est pas les gens qui viennent au golf, c'est le golf qui vient vers les gens."

Gildas Huet directeur d\'impact golf devant la maquette de sa structure au salon des maires de France.
Gildas Huet directeur d'impact golf devant la maquette de sa structure au salon des maires de France. (Fabrice Rigobert Radio France)

L'herbe synthétique est similaire à ce que l'on peut retrouver sur certains golfs avec la même vitesse de balle. Le succès est au rendez-vous, explique le maire de Saint-François-Longchamp, Patrick Provost, premier à avoir investi 130 000 euros hors taxes dans cet équipement pour sa commune.

"C'est surtout des jeunes, des ados qui viennent et quelques adultes qui viennent aussi du golf qui sont peut-être aussi débutants qui viennent répéter leurs gammes jusqu'à un niveau intermédiaire on va dire. Ça permet en fait de démocratiser l'activité."


Maire de Bar-le-Duc, Martine Joly fait partie des élus qui se sont arrêtés pour regarder la maquette et prendre des renseignements. Cette structure pourrait compléter l'offre sur le territoire de sa commune où un club existe déjà.


"Nous avons déjà un partenariat avec le club de golf et des écoles qui viennent pratiquer tout au long de l'année, explique Martine Joly, et je sens bien que chez les 10/15 ans, ça commence à venir un petit peu, Ils sont intéressés. Nous aimerions mettre en place un espace d'initiation comme celui-ci auprès des habitants et des jeunes pour susciter des vocations et faire que les gens aillent au golf et s'investissent dans ce sport-là."

Gildas Huet a présenté son concept à la ministre des Sports, Roxanna Maracineannu. Il ne désespère pas de convaincre les collectivités de se lancer dans le golf urbain en bénéficiant d'un certain effet Ryder Cup.

La première structure d\'impact golf installée à Saint françois Longchamps dans la vallée de la maurienne.
La première structure d'impact golf installée à Saint françois Longchamps dans la vallée de la maurienne. (Gildas Huet Impact golf)