Cet article date de plus de huit ans.

La face sud de l'Annapurna

écouter (5min)
Au moins 12 personnes, 12 guides népalais sont morts hier sur les pentes de l'Everest, victimes d'une avalanche. C'est l'accident le plus meurtrier de l'histoire de l'Everest, le plus haut sommet du monde. Les dangers de la montagne, Stéphane Benoist les a vus de très près. L'alpiniste a vaincu la face sud de l'Annapurna au Népal, dixième plus haut sommet du monde.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le 24 octobre 2013, lui et son
compagnon de cordée, Yannick Graziani sont arrivés à 8.091 mètres, à
l'issue d'une ascension de huit jours.

La
descente a failli leur coûter la vie. Stéphane Benoist est tombé malade, il a
contracté une pneumonie. Leur calvaire a duré deux jours et demi, pendant
lesquels Yannick Graziani, a agi pour deux. Les deux guides de haute montagne ont été secourus, mais Stéphane
Benoist a gardé de lourdes séquelles, il a dû être amputé des orteils, et d'une
partie des doigts. Les deux alpinistes ont reçu une mention spéciale aux
Piolets d'Or décernés fin mars pour la fraternité de leur cordée.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.