France Info Cinéma, France info

"A love you", road movie burlesque inégal

Pas d'excuse pour ne pas aller au cinéma ce dimanche, puisque c'est la Fête du cinéma, et ce jusqu'à mercredi. Toutes les séances sont à 4 euros. Florence Leroy a rencontré Fabrice Leclerc, rédacteur en chef de "Studio CinéLive". Il nous fait part de son coup de cœur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Une place de cinéma à 4 euros, c'est donc jusqu'à mercredi grâce à la Fête du Cinéma. Profitons de cet évènement pour découvrir une comédie et un réalisateur, Paul Lefèvre. Il signe avec A love you  son premier film en tant que scénariste, acteur et metteur en scène. Fabrice Leclerc, rédacteur en chef de Studio CinéLive, l'a vu, et il nous en parle. 

"C'est un road movie burlesque avec Paul Lefèvre et Antoine Gouy, deux jeunes garçons. L'un veut absolument aller retrouver la fille qu'il a rencontrée la veille. Ils vont traverser la France et aller jusqu'à Avignon. C'est un film inégal, il y a de très bonnes choses, d'autres un peu moins réussies. Mais il y a la découverte d'un vrai talent, qui fait un peu tout dans son film, qui a une tête de clown, une espèce de Buster Keaton. Il forme avec Antoine Gouy un couple à la Laurel et Hardy. C'est drôle, barré, parfois assez hard. C'est un humour très jeune, très contemporain. Il y a encore à travailler mais il y a une vraie pépite, une découverte avec ce cinéaste et ce film ".

Le film a été récompensé au Festival de comédie de l'Alpe d'Huez, qui depuis quelques années fait figure de découvreur de talents.

"On y a découvert "Bienvenue chez les Ch'tis","Tout ce qui brille", quasiment toutes les comédies qui ont marché ces dernières années. Cette année encore, "A love you" a reçu le prix du public. Le grand prix du festival c'était "Papa ou Maman", avec Laurent Lafitte et Marina Foïs, qui a étonnamment bien marché dans les salles : c'est aujourd'hui le plus gros succès du cinéma français avec 3 militons d'entrées ".

Encourageant donc pour A love you , à découvrir en salle depuis mercredi.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)