Cet article date de plus de cinq ans.

Nage avec les dauphins en Israël

écouter (10min)
Et si les dauphins pouvaient nous aider à mieux vivre ? A Eilat, aux confins des montagnes du Sinaï, de l’Égypte et de la Jordanie, sur les rives de la Mer rouge, la Française Sophie Donio propose des séances de "delphinothérapie" aux jeunes en difficulté.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Sophie Donio à Eilat "Les enfants rencontrent les dauphins tôt le matin" © Emmanuel Langlois)

Ici, tout Israël vient faire la fête dans une ambiance surchauffée, de jour comme de nuit. Pourtant quelques kilomètres plus loin, on tombe sur le calme et la zénitude incroyables du "Dolphin Reef", un centre monté il y a 25 ans en mode hippie. Sophie Donio y était.

Depuis quelques années, elle développe à Eilat un programme de "delphinothérapie" pour de jeunes autistes ou trisomiques, des enfants cabossés aussi, qui viennent au minimum pour une année, à raison de plusieurs séances par semaine.

"Ils rencontrent les dauphins tôt le matin, quand le centre est encore fermé. Je les appelle et s'ils veulent venir, les enfants les caressent, puis nagent avec eux. Les jeunes reçoivent petit à petit beaucoup d'amour, d'attentions personnelles et d'écoute. Du coup, ils se sentent bien. C'est le point de départ de n'importe quel progrès. "

 (La plage du Dolphin Reef avec ses coqs, ses oies, ses canards © Emmanuel Langlois)

La delphinothérapie est une méthode controversée à travers le monde. Au Japon, aux États-Unis, elle a ses adeptes et ses détracteurs, qui dénoncent le conditionnement des cétacés. A Eilat, Sophie Donio, née à l'Isle Adam, près de Paris, assure que ses cinq dauphins sont en liberté et peuvent quitter quand ils le souhaitent leur bassin de 25.000 m² directement ouvert sur le large.

Moyennant quelques dizaines d'euros, et des consignes très strictes. "Les touristes ne peuvent pas les caresser, pas les toucher, les dauphins n'aiment pas ça. Il ne faut pas leur courir après, les stresser. Le respect est total, c'est eux les 'boss'. Il y a une partie de l'enclos où ils peuvent aller s'ils ne veulent voir personne ." Toucher avec les yeux, donc, ces cétacés qui se sont accoutumés à la présence de l'homme. Depuis la surface, un ponton permet aussi d'approcher les dauphins au sec.

 (L'intérieur, d'inspiration hippie, du Dolphin Reef "au départ il n'y avait que des cailloux!"  © E Langlois)

Un peu plus loin, une fois évités les chats, poules, coqs et paons qui se promènent sur la plage du "Dolphin Reef" en toute liberté, plusieurs bassins d'eau de mer chauffés permettent de se relaxer.

"Ce n'est pas du tout un spa, précise Sophie Donio. La construction, c'est du fer et du bois, tout simplement. Celui qui a monté le centre est un génie. " La Française vit à Eilat avec son dernier fils. Le temps libre que lui laisse son job, elle le passe à faire des randonnées à VTT dans le désert du Néguev, à quelques kilomètres de là.

Lui écrire 

Aller plus loin

Le Dophin Reef d'Eilat 

Préparer son voyage en Israël

Aller en Israël avec a compagnie aérienne nationale israélienne EL AL

Retrouvez ce portrait sur Vivre à l'étranger.com, le site de la mobilité internationale du groupe Studyrama

 (La baie d'Eilat: à droite l'Egypte; à gauche la Jordanie © Emmanuel Langlois)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.