Français du monde, France info

Heureux en affaires à San Francisco

Rémi Vespa, la cinquantaine, a déjà plusieurs vies au compteur.

(©)

Né à Paris, grandi à Nice. Ce qui l'a lancé, c'est ce logiciel d'analyse qu'il a mis au point, entre ses cours de jeune professeur de mathématiques, ses études de maîtrise puis de doctorat, et le temps passé auprès, déjà, de ses deux premiers enfants. Depuis dix ans, Rémi vit à San Francisco. Il a rapidement monté sa propre affaire d'import-export avec la Chine, "Favic", et découvert la subtilité des échanges avec l'Asie. A San Francisco, le quartier chinois, "Chinatown" est une ville dans la ville, avec ses magasins, ses restaurants, se lieux de culte, et ses règles en affaires. En Californie, pays de tous les possibles, l'Etat n'est pas la providence, et ceux qui ont réussi, comme Rémi Vespa, aident les plus démunis, comme ce jeune Péruvien à qui il rend visite chaque semaine. Dans le quartier de Tenderloin, l'association de Rémi Vespa, et l'église du "Glide Memorial", sont devenus une institutions à San Francisco. Le centre social offre des soins gratuits aux plus pauvres, paie les colonies des vacances des enfants, et distribue grâce à ces dons un million de repas par an aux plus démunis, comme les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

Lui écrire

Aller plus loin

Le Glide Memorial en anglais

Favic, sa société, en anglais

Courrier Cadres, en kiosque, le magazine des cadres acteurs de leur vie professionnelle.

(©)