Français du monde, France info

Français du monde. Tenerife, capitale du street art

De plus en plus d'artistes étrangers viennent s'installer dans la grande île de l'archipel des Canaries, face au Maroc. Ils trouvent ici l'inspiration et le contact avec la nature qu'ils ont perdus ailleurs. Comme le Français Louis Lambert, dont les fresques immenses sont presque devenues la signature de Tenerife.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Louis Lambert chez lui à Ténérife : \"C\'est un lieu très puissant au niveau de la nature, de la mer, de la montagne, la végétation\"
Louis Lambert chez lui à Ténérife : "C'est un lieu très puissant au niveau de la nature, de la mer, de la montagne, la végétation" (Photo Emmanuel Langlois)

À gauche, un champ de bananes, au bout du chemin, les vagues de l'Atlantique. Sur le seuil de son atelier, Louis Lambert avoue qu'il hésite souvent entre sa planche de surf et ses pinceaux.

Par amour pour une Canarienne

Le Français vit à Punta del Hidalgo, dans le nord sauvage de Tenerife, à quelques kilomètres de l'ancienne capitale, La Laguna, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Il raconte que c'est ici, désormais, qu'il trouve son inspiration :

"C'est un lieu très puissant au niveau de la nature, de la mer, de la montagne, la végétation. C'est très luxuriant à tous les niveaux. C'est le paradis, mon fils grandit dans l'eau, les palmiers pour moi qui vient du Nord, c'est un gros changement ! J'ai toujours su que je voulais vivre au soleil et dans les îles mais je n'avais jamais pensé à Tenerife". 

Louis Lambert dans son atelier de Punta del Hidalgo : \"C\'est le paradis, mon fils grandi dans l\'eau, les palmiers pour moi qui vient du Nord, c\'est un gros changement !\" 
Louis Lambert dans son atelier de Punta del Hidalgo : "C'est le paradis, mon fils grandi dans l'eau, les palmiers pour moi qui vient du Nord, c'est un gros changement !"  (Photo Emmanuel Langlois)

Né à Lille il y a 41 ans, Louis Lambert pose d'abord ses valises à Madrid en 2002, Passionné de peinture depuis l'enfance, son terrain de jeu, c'est la rue. Il crée son alter ego tricéphale, son double artistique "Trois têtes man", qu'il met à toutes les sauces : "C'est un petit personnage à trois têtes qui me permet de communiquer avec les gens. Vu qu'il a trois têtes, ça me permet de montrer qu'il y a toujours plusieurs points de vue sur une même situation." 

Depuis Punta de Hidalgo, un sentier conduit à travers la montagne avec des vues superbes, des roches découpées, des grottes naturelles vers le village troglodyte de Chimanada
Depuis Punta de Hidalgo, un sentier conduit à travers la montagne avec des vues superbes, des roches découpées, des grottes naturelles vers le village troglodyte de Chimanada (Photo Emmanuel Langlois)

De l'ouvrier à l'artiste  

L'univers de Louis Lambert est coloré, lumineux, presque enfantin. Ses formats varient du tableau au mur gigantesque. À l'aise avec la céramique, l'argile, le papier mâché, il avoue tout de même un faible pour le ciment :

"C'est une manière d'utiliser ce matériel qui fait partie intégrante de la ville. Je venais, je me déguisais un peu en ouvrier, je préparais le ciment dans la rue, et d'un coup, je le mettais sur le mur et j'y gravais des phrases ou des dessins. D'un seul coup, je passais de l'ouvrier à l'artiste". 

Le Français est à la croisée des chemins de l'art contemporain, du street art et de l'artisanat. Ses influences, ses couleurs brillantes, viennent notamment d'Amérique du Sud où il a souvent voyagé.

Punta del Hidalgo est situé au nord du massif de l\'Anaga. C\'est un point de départ pour des randonnées, notamment une qui vous mènera jusqu\'au petit village de Batán de Abajo
Punta del Hidalgo est situé au nord du massif de l'Anaga. C'est un point de départ pour des randonnées, notamment une qui vous mènera jusqu'au petit village de Batán de Abajo (Photo Emmanuel Langlois)

Son message est souvent simple et humoristique mais parfois aussi plus politique comme la défense de la nature et l'environnement.

"J'aime bien que les gens comprennent mon message et que ça les interpelle, les fasse rigoler. Ce n'est pas comme le graffiti où on doit connaître les règles pour voir ce qui est écrit, alors que ce que j'aime, c'est de pouvoir communiquer avec mon public, montrer mon art et qu'il y ait un dialogue." 

Louis Lambert expose dans deux galeries de Madrid et vend ses toiles dans le monde entier grâce à Internet. Il a peint à Londres, à Dakar, à Atlanta, Moscou, Sarajevo, Kiev, au Vietnam, où il a réalisé une fresque murale de 30 mètres à Hanoï, la capitale. Le jeu favori des touristes à Tenerife est d'essayer de découvrir tous les murs et façades qu'il a recouverts de son "Trois têtes man". Et il y en a quelques-uns !

Plage de sable noir et vagues à Punta de Hidalgo. Louis Lambert avoue qu\'il hésite souvent entre sa planche de surf et ses pinceaux
Plage de sable noir et vagues à Punta de Hidalgo. Louis Lambert avoue qu'il hésite souvent entre sa planche de surf et ses pinceaux (Photo Emmanuel Langlois)

Lui écrire : 3ttman@3ttman.com  

Aller plus loin

Retrouvez cette chronique dans le magazine et sur le site internet de la mobilité internationale Journal des Français à l'étranger.fr

Aller à Tenerife avec l'Office de tourisme

La pisicine sur le toit de l\'hôtel Taburiente, en plein centre de Santa Cruz, d\'où le regard embrasse toute la ville à 360°, des montagnes et du volcan jusqu\'à la mer 
La pisicine sur le toit de l'hôtel Taburiente, en plein centre de Santa Cruz, d'où le regard embrasse toute la ville à 360°, des montagnes et du volcan jusqu'à la mer  (Photo Emmanuel Langlois)

Séjourner à l'hôtel Taburiente à Santa Cruz. Établissement urbain chic, l'hôtel Taburiente S.C.Tenerife se trouve à côté du parc García Sanabria, dans le centre de Santa Cruz de Tenerife. Il dispose d'une salle de sport ainsi que d'une piscine sur le toit offrant une vue sur le parc et sur l'océan Atlantique.

Sur les hauteurs de Punta de Hidalgo et à quelques minutes en voiture de la capitale (Santa Cruz de Tenerife), vous trouverez le Parc rural d\'Anaga, déclaré Réserve de biosphère, qui a réussi à conserver ses valeurs naturelles de manière exceptionnelle
Sur les hauteurs de Punta de Hidalgo et à quelques minutes en voiture de la capitale (Santa Cruz de Tenerife), vous trouverez le Parc rural d'Anaga, déclaré Réserve de biosphère, qui a réussi à conserver ses valeurs naturelles de manière exceptionnelle (Photo Emmanuel Langlois)

Louis Lambert chez lui à Ténérife : \"C\'est un lieu très puissant au niveau de la nature, de la mer, de la montagne, la végétation\"
Louis Lambert chez lui à Ténérife : "C'est un lieu très puissant au niveau de la nature, de la mer, de la montagne, la végétation" (Photo Emmanuel Langlois)