Cet article date de plus de cinq ans.

Dubaï, une planète en miniature

écouter (10min)
Bienvenue dans un patchwork de cultures unique ! L’Émirat s'est toujours vu en capitale mondiale des affaires et des loisirs. Aujourd'hui encore, même si le mouvement s'est ralenti, Dubaï attire des talents de tous les pays. En témoigne Audrey Voisin, nouvelle présidente de l'UFE, l'Union Française des Étrangers.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Audrey Voisin à Dubaï, devant l'hôtel emblématique Burj Al Arab © DR)

Audrey Voisin vit au 67e étage d'un immeuble qui en compte... 97!

Dubaï, Audrey Voisin, c'est son paradis à elle. Elle dit qu'elle se sent chez elle ici et y a trouvé les racines qui lui manquaient. Alors, ne comptez pas sur elle pour critiquer l’Émirat, même sous l'angle de la condition de la femme : "On a notre liberté comme en Europe, et on a en plus beaucoup d'avantages. Par exemple, les files d'attente pour les taxis sont séparées, pour le confort des femmes, pour celles qui ne souhaitent pas s'asseoir à côté d'un homme ."

La Française préside depuis janvier l'UFE, après avoir fait ses armes dans la section "Avenir". A 34 ans, elle a signé pour deux ans et incarne la nouvelle génération des expatriés de Dubaï, qui représentent 85% de la population. "C'est très facile de s'installer à Dubaï, dit-elle, il suffit d'avoir un visa de travail. La destination reste attractive même s'il y a moins d'opportunités qu'avant ."

 (Ici, on peut se développer en même temps que sa société © Laurent Vienne - Position First)

L'UFE compte 300 adhérents, en légère baisse.

"Le problème, explique la Française, vu l'offre d'activités à Dubaï, c'est que les gens n'aiment pas trop s'engager et devenir membre d'une association. Il préfèrent venir régulièrement mais sans prendre leur carte. Ce n'est pas dans leur culture ."

L'UFE a rajeuni  son logo, développé sa présence sur les réseaux sociaux et cherche à recruter auprès des entreprises. Elle organise de nouvelles activités, plus ludiques, façon "incentive" comme des courses de karting, des afterworks, des sorties en catamaran ou dans les fjords d'Oman... en plus du bal du 14 juillet et de la soirée beaujolais !

 (Audrey Voisin à Dubaï "Emirates apprécie les profils européens" © DR)

Lui écrire 

Aller plus loin

Sa société, EKFC, filiale d'Emirates

Retrouvez ce portrait dans la Voix de France, le magazine de l'UFE, l'Union des Français de l'étranger

L'UFE Dubaï

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.