Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... les sociétés offshore

Les paradis fiscaux et les sociétés offshore sont au cœur du scandale des "Panama Papers". France Info vous explique ce qu'est une société offshore.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Panama city©MAXPPP)

En anglais, "offshore" signifie littéralement "au large de côtes", c'est à dire loin du territoire d'origine. Donc une société offshore est une société enregistrée à l'étranger dans un territoire où le propriétaire de la société ne réside pas. Par ailleurs, ces sociétés sont inactives là où elles sont implantées. Elles sont juste le réceptacle de l'argent du propriétaire qui ne veut pas apparaitre. 

Comment naissent les sociétés offshore  

La création d’une telle société peut se faire grâce à l'aide de cabinets spécialisés. Il en existe beaucoup à Genève, au Luxembourg ou à Paris.

 

A distance, ces spécialistes vont monter la société écran dans le territoire choisi grâce à leurs contacts sur place, qui font toutes les formalités. Tout ça peut être plus ou moins technique. Ou au contraire, une société offshore peut être créée sur internet en quelques clics et avec quelques dizaines d'euros. 

Fraude fiscale  

Les sociétés offshore sont créées dans deux grands cas de figure. D'abord la fraude fiscale. Le fraudeur possède de l'argent mais veut le dissimuler au fisc de son pays. Il créé la société offshore dans un paradis fiscal, un pays opaque dans lequel il y a peu ou pas d'impôt bien-sûr. La société porte un nom bidon et accueille l'argent du fraudeur. 

 

Et souvent, les sociétés offshore ont recours à des prête-noms, histoire brouiller les pistes et de tranquilliser encore un peu plus le propriétaire des fonds. Ensuite, pour atteindre le top de l'opacité, des sociétés en cascade peuvent être montées. Et là, plus personne n'y comprend rien. Idéal pour blanchir l'argent de la drogue, du grand banditisme, du terrorisme.  

Optimisation fiscale

Le deuxième cas de figure est l’optimisation fiscale. L'objectif est que les bénéfices qu'une société va faire se déclarent dans un paradis fiscal, parce qu’il n'y aura pas ou très peu d'impôts sur les bénéfices.

 

En France ou aux Etats-Unis l'impôt sur les sociétés tourne normalement autour de 30% à 35%. Voilà pourquoi une banque comme la Société Générale a créé des sociétés écrans au Panama notamment ou pourquoi l’américain Google l’a fait aux Bermudes. 

Offshore légal dans certains cas  

La création d'une société offshore n'est pas forcément illégale, comme pour un compte à l'étranger. Mais il faut juste connaitre l'activité réelle qui est derrière, d'où vient l'argent. Et il faut que les profits soient déclarés.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Panama city©MAXPPP)