Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... le Sinaï

Alors que Daech attaque l’Egypte dans le Sinaï, France Info s’intéresse à cette péninsule à l’histoire tourmentée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(La frontière entre le Sinaï et Israël©MAXPPP)

Le Sinaï est un territoire au climat désertique de 60.000 kilomètres carrés qui appartient à l'Egypte. Il a la forme d'un triangle, situé entre la Méditerranée au Nord et la Mer Rouge au sud. A l'ouest du Sinaï se trouve le canal de Suez et le Golfe de Suez. A l'est, il y a la frontière avec Israël et le golfe d'Aqaba. A la pointe sud se trouve la station balnéaire de Charm el-Cheikh.

Première invasion par Israël

Ce territoire a été souvent disputé par l'Egypte et Israël dans la seconde moitié du XXe siècle. Cela commence en 1956 quand Israël envahit le Sinaï égyptien avec le soutien des Français et des Britanniques. C'est au moment de la nationalisation du canal de Suez. Mais Israël se retire sous la pression des Etats-Unis et de l'Union Soviétique.

Deuxième invasion

En 1967, c'est la guerre des six jours, une guerre éclair dans laquelle Israël bat ses voisins arabes sur tous les fronts. En deux jours, l'armée israélienne envahit le Sinaï et se retrouve au canal de Suez. Elle laisse derrière elle des centaines de chars égyptiens calcinés, des carcasses d'avions de chasse et des milliers de cadavres dans le désert.

 

Le Sinaï est annexé. Israël et l'Egypte s'y affrontent encore en 1973 pendant la guerre du Kippour. Le territoire est finalement complètement rendu à l'Egypte en 1982 à la suite du traité de paix entre les deux voisins. Les colonies juives du Sinaï sont démantelées.

L’enfer de migrants  

Aujourd’hui, 400.0000 Egyptiens vivraient dans le Sinaï. Le territoire est aussi traversé par des migrants venus de la corde de l'Afrique, Erythréens, Ethiopiens et Somaliens. Parmi eux des milliers d'Erythréens ont été capturés par des bédouins du Sinaï depuis plusieurs années. Ils sont réduits en esclavage et torturés afin de pousser leurs familles à payer des rançons.

Groupe Etat islamique

Depuis deux ans maintenant, Daech s'est fortement développé en profitant du relief accidenté du Sinaï en lançant  des actions armées, des attentats. Les djihadistes recrutent au sein de tribus locales et seraient environ 2.500 environ.

 

Face à cette menace, l'Egypte a imposé l'état d'urgence et le couvre-feu dans le nord du Sinaï, tout près de la bande de Gaza et de la frontière israélienne. Car dans ce secteur, il y a eu de nombreuses attaques. De son coté, Israël a renforcé la surveillance de sa frontière avec le Sinaï qui a déjà été fortifiée avec la construction d'une barrière métallique de 250 kilomètres de long depuis deux ans.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(La frontière entre le Sinaï et Israël©MAXPPP)