Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... le salaire des enseignants

Sachant qu'un enseignant débutant gagne moins que la moyenne de ses homologues de l'OCDE, qu'il va bénéficier, d'une hausse du point d'indice, d'une prime augmentée et d'une revalorisation de sa grille de salaire; combien gagnera-t-il en 2020 ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Un prof qui démarre reçoit sur sa première fiche de paie 1.325 euros nets. Lors de son année dite de stage, il passe à 1640 au bout d'un an lorsqu'il est titularisé. Après dix ans de carrière il gagne au moins 1.880 euros et au moins 2.640 après 30 ans de service. C'est le salaire, disons de base auquel s'ajoutent des primes : 140 à 190 euros mensuels bruts par exemple pour ceux qui enseignent en éducation prioritaire. D'une manière générale, les professeurs des écoles qui officient dans le primaire ont moins  de beurre à mettre dans leurs épinards, Prime de 30 euros bruts mensuels pour l'accompagnement des élèves contre 100 euros dans le secondaire. Les profs de collèges et de lycées qui peuvent aussi avoir des surcroîts de rémunération s'ils sont professeur principal ou s'ils font des heures supplémentaires et puis les profs agrégés gagnent aussi mieux leur vie : 200 euros de plus par mois par exemple dès leur titularisation.

Des profs mal payés au regard des autres pays de l'OCDE

Un enseignant débutant en France gagne moins que la moyenne de ses homologues des pays développés. Cela s'améliore au fil de la carrière, A l'approche de la retraite il rejoint le niveau des Etats-Unis ou du Japon.

Amélioration avec les mesures annoncées

Le ministère promet qu'en 2020, un jeune prof atteindra la moyenne de l'OCDE sous l'effet de plusieurs mesures. Deux avaient déjà été annoncées ce printemps et entreront en vigueur dans les mois qui viennent : revalorisation du point d'indice qui concerne tous les fonctionnaires et augmentation de la prime d'accompagnement dans le primaire pour l'aligner sur le secondaire. S'y ajoutent le plan de revalorisation des carrières dévoilé ce mardi avec une augmentation de tous les échelons en 2017 et 2019 et la création d'un nouveau grade : la classe exceptionnelle essentiellement pour les profs ayant passé plus de huit ans en éducation prioritaire ou ayant occupé des fonctions de direction. On va prendre deux exemples cités par le ministère : un enseignant en primaire débutant gagnera 120 euros bruts par mois supplémentaire en 2020 et une directrice d'école passée par l'enseignement prioritaire pourra elle voir son salaire de fin de carrière passer de 4.000 à 5.000 euros bruts mensuels.  

Combien ça va coûter à l'Etat ?

La hausse de la prime dans le primaire c'est 300 millions d'euros, l'augmentation du point d'indice : 470 millions, le plan de revalorisation des carrières : 500 millions dès l'an prochain et un milliard en 2020 avec d'autres revalorisations on s'approchera des deux milliards d'euros annuels d'augmentation salariale pour les profs décidés durant le quinquennat. Un tel effort n'avait plus été fait depuis plus de 25 ans assure le ministère.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)